LaSalle impatient de participer aux consultations publiques

Publié le 24 novembre 2023 à 13 h 48
Mis à jour le 1 mars 2024 à 0 h 15

L’arrondissement de LaSalle est impatient de participer aux consultations publiques du projet de transport collectif structurant du Grand Sud-Ouest, que l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) doit tenir notamment à LaSalle.

Ces consultations publiques permettront à la population de LaSalle d’en apprendre davantage sur ce projet de transport très attendu et de se prononcer sur les différentes options présentement à l’étude.

Rappelons que malgré ses 83 000 habitant(e)s et ses 30 000 emplois, l’arrondissement de
LaSalle est pauvrement desservi en matière de transport collectif, une situation inéquitable. Pourtant, de 2016 à 2021, la population de LaSalle a cru deux fois plus vite que celle de Montréal dans son ensemble et l’arrondissement prévoit qu’elle augmentera de 35 % d’ici 15 ans. De plus, le potentiel de développement immobilier et commercial est grand alors que déjà certains secteurs comme LaSalle Ouest ainsi que le boulevard Newman poursuivent leur essor.

L’équipe d’arrondissement a été ravie d’apprendre dans un article paru dans La Presse du 24 novembre 2023 que les consultations publiques auraient lieu très prochainement. En effet, le cabinet du premier ministre du Québec et l’ARTM confirment les informations contenues dans l’article. Ce dernier donne suite à une réponse de la ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, à une question de mercredi dernier, à l’Assemblée nationale, à l’effet que les consultations publiques sur ce projet étaient confirmées.

J’ai très hâte que la population puisse enfin découvrir ce projet, les tracés étudiés et les modes de transport collectif analysés, car les citoyen(ne)s de LaSalle sont impatients de disposer d’un mode de transport collectif réellement structurant.

Nos équipes collaborent activement avec l’ARTM et l’ensemble des parties prenantes depuis plusieurs années, que ce soit en partageant des données et notre connaissance fine du territoire ou en ouvrant nos portes pour tenir les séances d’information et de consultation. Il est important de rétablir cette iniquité et la confirmation de la tenue des consultations publiques est un pas dans la bonne direction.

En 2021, l’ARTM a reçu du gouvernement du Québec le mandat d’étudier un mode structurant de transport collectif électrique pour desservir le Grand Sud-Ouest et le relier au centre-ville de Montréal. Doté d’un budget de 20 M$, ce programme d’étude doit venir préciser et estimer les besoins de mobilité du territoire étudié, déterminer des tracés optimaux et un mode de transport structurant, ainsi qu’une estimation des coûts de réalisation du projet.

Recherche rapide