Matières organiques dans les immeubles à Saint-Laurent: bilan positif

Publié le 12 avril 2022 à 9 h 02
Mis à jour le 12 avril 2022 à 9 h 02

Au mois d’octobre dernier, l’arrondissement de Saint-Laurent a déployé un projet pilote visant l’implantation de la collecte des matières organiques dans quelques immeubles volontaires de 9 logements et plus et dans les industries et les commerces (IC) du territoire.

L’organisme VertCité a été mandaté pour accompagner l’arrondissement dans les activités d’information et de sensibilisation auprès des propriétaires, des concierges et des résidents et pour réaliser un bilan de la démarche quatre mois après le début de l’implantation. 

Faits saillants du rapport de Vertcité

  • 33 immeubles de 9 logements et plus et 50 IC se sont portés volontaires au printemps 2021 pour participer au projet pilote;
  • 1408 trousses de démarrage ont été distribuées; elles contenaient un bac de comptoir, des sacs de papier et des documents informatifs; 
  • 871 personnes ont été rencontrées et 744 ménages ont été rejoints grâce à un porte-à-porte;
  • Tous les gestionnaires d’immeubles et les responsables des IC  ont été rencontrés;
  • À plus de 80 %, les résidents rencontrés ont démontré un intérêt relativement élevé ou très élevé face à la nouvelle collecte; 
  • Les principales inquiétudes exprimées par les concierges sont les odeurs pouvant provenir des bacs, surtout en été, ainsi que la présence accrue d’animaux comme les écureuils et les ratons-laveurs;
  • Une première analyse des matières déposées dans les bacs bruns des immeubles résidentiels et des IC a été effectuée au mois de février 2022. Celle-ci a démontré que les sacs de plastique sont encore présents dans les bacs, surtout dans le secteur résidentiel.

Ce rapport permettra aux équipes de l’arrondissement d’améliorer leurs façons de faire dans le processus d’implantation pour assurer l’adhésion du plus grand nombre et augmenter progressivement le taux de participation au sein de la population concernée.

 

Prochaines étapes

L’administration municipale a identifié les immeubles résidentiels de 9 à 20 logements pour poursuivre l’implantation en 2022. Cela équivaut à 195 immeubles et 2344 unités d’occupation. On vise également les IC  dans le secteur 2, soit 87 immeubles. Certaines écoles seront également invitées à introduire la collecte des matières organiques dans leurs édifices respectifs.

Dans les prochaines semaines, une première communication sera envoyée aux gestionnaires d’immeubles pour coordonner des rencontres de repérage et répondre à leurs questions. Puis, au mois de septembre, les personnes concernées recevront un avis contenant tous les détails du début de la collecte.  

 

Projet prioritaire 2022

Ce projet a été identifié comme prioritaire par l’arrondissement pour l’année en cours dans son plan stratégique 2022-2025. Il s’inscrit dans l’axe 1 - Environnement, mise en œuvre du plan d’urgence climatique qui vise à mettre en œuvre la première étape du Plan d’urgence climatique 2021-2030 adopté à l’automne dernier. Les objectifs de ce plan sont de réduire les émissions de gaz à effet de serre produites sur le territoire laurentien, aussi bien celles de l’administration laurentienne que celles des citoyens, institutions, commerces et industries.

« Une fois de plus, notre communauté est au rendez-vous des défis de l’urgence climatique et j’en suis très fier! Aussi bien les propriétaires d’immeubles de neuf logements et plus que les commerces et industries de Saint-Laurent ont démontré leur volonté de nous suivre dans notre objectif de réduire au maximum les déchets générés sur le territoire et de limiter ainsi nos émissions de gaz à effet de serre. Cela donne un signal fort et positif pour la suite du déploiement, mais aussi pour toutes nos autres mesures prévues dans le cadre de notre plan d’urgence climatique. »

Recherche rapide