Près de 900 nouveaux arbres plantés à Anjou

Publié le 7 novembre 2022 à 11 h 26
Mis à jour le 27 novembre 2022 à 5 h 46

Anjou dévoile un excellent bilan de plantation d’arbres sur son domaine public cette saison.

Parmi les 900 nouveaux arbres plantés, 700 ont pris racine dans le parc d’affaires. Ce secteur présentant l’indice de canopée le plus faible de l’arrondissement, son verdissement contribuera significativement à lutter contre le phénomène des îlots de chaleur. Anjou en a d’ailleurs fait l’une de ses priorités dans son plan maître de plantation adopté en 2019. 

En plus de planter des arbres partout où il le peut, l’arrondissement prend grand soin de sa forêt existante. Les dernières années, ses équipes ont réalisé de nombreux progrès pour raccourcir les délais d’élagage et lutter contre l’agrile du frêne. En outre, elles entreprendront dès ce printemps la taille de formation des arbres plantés depuis 2019 afin de stimuler leur croissance. 

L’arrondissement accorde également de l’attention à la déminéralisation par le biais de sa réglementation ainsi qu’en limitant le béton ou l’asphalte de ses projets lorsque possible. Cela a récemment été le cas au parc André-Laurendeau, où la superficie du stationnement a été réduite au profit d’aménagements paysagers. De plus, les initiatives de plantation citoyennes sont encouragées sur les terrains privés par le biais du programme semi-annuel Un arbre pour mon quartier. Chaque année, une centaine d’arbres sont acquis par les Angevines et les Angevins grâce à celui-ci.

Pour favoriser une forêt en santé, le choix des essences d’arbres a une importance majeure. Selon une analyse préliminaire à son plan maître, 82 espèces ont été répertoriées sur le territoire d’Anjou, dont 60 % s’apparentait aux traits fonctionnels de la famille des érables. Afin de s’assurer que les efforts de plantation perdurent dans le temps, il est essentiel de diversifier les espèces et de boiser selon le principe du « bon arbre au bon endroit ». C’est notamment pourquoi plus de 35 essences différences ont été plantées dans le parc d’affaires cette année.

Pour réaliser ses objectifs de plantation, Anjou travaille en étroite collaboration avec le Service des grands parcs, du Mont-Royal et des sports. Cela permet notamment à l’arrondissement de bénéficier de plusieurs programmes de financement pour renforcer sa canopée tout en profitant de l’expertise de pointe de ce secteur. Depuis 2019, première année de son plan maître, Anjou a procédé à la plantation de près de 3000 arbres sur son territoire. Grâce à cette stratégie, l’indice de canopée de l’arrondissement tend à la hausse.

Qu’est-ce que l’indice de canopée ? 
C’est le rapport entre la superficie projetée au sol (ombre) des couronnes des arbres et la superficie du territoire.

Recherche rapide