Travaux d'envergure au parc Clémentine-De La Rousselière

Publié le 25 novembre 2022 à 12 h 22
Mis à jour le 25 novembre 2022 à 14 h 30

Des travaux d’envergure auront lieu pour les douze prochains mois au parc Clémentine-De La Rousselière.

L’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles souhaite donner un nouveau souffle à ce grand parc riverain situé à l’intersection de la rue Notre-Dame et du boulevard De La Rousselière. Commencé récemment, le vaste chantier se poursuivra jusqu’à l’automne 2023.

Les travaux d’aménagement, d’embellissement et de mise aux normes qui seront réalisés sur une grande partie du site visent entre autres à améliorer les équipements, à augmenter la canopée et à offrir un meilleur accès au fleuve, afin de répondre aux besoins de toutes les générations, en toute saison.

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre de la Trame verte et bleue du Grand Montréal et ont été confiés à l’entreprise Construction Vert Dure inc. Les principaux aménagements sont :

  • La plantation d’un grand nombre d’arbres et d’arbustes indigènes en berge et dans la plaine inondable afin de densifier la bande de protection riveraine et de favoriser la biodiversité sur le site;
  • La construction d’une terrasse de bois à partir de laquelle sera installé un quai flottant, des sentiers éclairés avec des percées visuelles, ainsi que du mobilier urbain;
  • La construction d’un abri offrant une vue sur la berge et le fleuve;
  • l’aménagement d’un stationnement écologique de  41 places et des bornes de recharge électriques;
  • La bonification des zones de jeux pour enfants par l’ajout d’éclairage, d’un jeu d’eau et la réfection des sentiers pour y accéder; 
  • L’intégration d’un espace ouvert pouvant accueillir une scène mobile en période estivale et une patinoire en hiver;
  • La reconstruction des terrains de tennis, l’ajout d’équipements sportifs sur le terrain de balle en bordure du fleuve, ainsi que l’amélioration de l’éclairage autour de la patinoire;
  • La création de zones nourricières écologiques.

Dans son état actuel, le site comprend un bâtiment de services accessible, construit en 2019, où on retrouve une salle polyvalente et des locaux pour des organismes sportifs et de loisir. Le parc compte également deux terrains de baseball, dont le principal est le domicile de l’équipe montréalaise de la Ligue de baseball majeur du Québec, un terrain de basketball, des terrains de tennis inutilisables, des jeux de fers, une aire de jeux pour enfants qui inclut un module plateforme interactif, ainsi qu’une patinoire à bandes aménagée en période hivernale. Ayant un fort potentiel de mise en valeur, la plaine inondable en terre battue sert actuellement de grand stationnement non aménagé et de zone de circulation.

Financement

D’une valeur de 6,7 M$, ce projet bénéficiera d’un investissement de plus de 5 M$ de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles ainsi que d’un montant de 1,5 M$ provenant, à parts égales, du gouvernement du Québec et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) par l’entremise du programme de la Trame verte et bleue du Grand Montréal. Un financement de 150 000 $ est aussi accordé pour la réalisation de zones nourricières écologiques intégrées au parc, dans le cadre du budget participatif 2021 de la Ville de Montréal.

La mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Mme Caroline Bourgeois, a donné le coup d’envoi à ce vaste chantier qui a pris place au parc Clémentine-De La Rousselière en compagnie de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire et députée de Pointe-aux-Trembles, Mme Chantal Rouleau, ainsi que du directeur général de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et mairesse de Montréal, M. Massimo Iezzino.

Le réaménagement du parc Clémentine-De La Rousselière est une belle opportunité de mettre en valeur cet accès privilégié au fleuve Saint-Laurent. Avec sa vocation sportive, le parc offre un milieu de vie attractif, propice à l’activité physique, aux loisirs et à la détente, mais a encore un fort potentiel à être développé. Les nouveaux aménagements permettront d’améliorer la qualité de la vie urbaine et l’accès au fleuve tout en favorisant les saines habitudes de vie. Je tiens à souligner l’engagement et la mobilisation de citoyens et d’organismes du quartier qui nous ont épaulés dans nos démarches à faire de ce parc, un lieu où tous pourront s’y retrouver. Avec le soutien financier de la Communauté métropolitaine de Montréal et du gouvernement du Québec, l’arrondissement souhaite créer un lieu accueillant et dynamique, grâce à des espaces interconnectés et ouverts sur le fleuve.

Notre gouvernement est fier de soutenir les travaux de réaménagement du parc Clémentine-De La Rousselière; ils permettront de renforcer l’attractivité et la disponibilité d’espaces verts que peuvent s’approprier les citoyennes et citoyens. À terme, ce projet contribuera à améliorer les accès aux berges du Saint-Laurent et à faire rayonner le secteur dans l’ensemble de la région métropolitaine. Comme ancienne mairesse de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, j’ai eu l’occasion de participer à la mise en place d’installations de qualité, dans ce parc. C’est maintenant à titre de députée et ministre que je me réjouis de la poursuite des travaux qui auront des effets extrêmement positifs sur la vitalité de notre communauté.

Ce projet de réaménagement du parc Clémentine-De La Rousselière rejoint clairement notre vision de protéger et de mettre en valeur les berges et les cours d’eau métropolitains comme le fleuve Saint-Laurent, et d’en permettre l’accès aux citoyens(ennes) et aux visiteurs de la région. En soutenant des initiatives comme celle-ci, la CMM concrétise sa volonté d’offrir des milieux de vie attrayants, agréables et durables à la population, dans le respect de l’environnement.

À propos de la Trame verte et bleue du Grand Montréal 

La Trame verte et bleue est un réseau récréotouristique qui protège et met en valeur les milieux naturels, les paysages et le patrimoine bâti du Grand Montréal, au bénéfice des citoyens et des citoyennes. Financés par la Communauté métropolitaine de Montréal, le gouvernement du Québec et les municipalités, les multiples projets de la Trame favorisent le transport actif et collectif, et contribuent notamment à maintenir la biodiversité, à atténuer les impacts des changements climatiques, à améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes ainsi qu’à renforcer l’attractivité de la région métropolitaine. Pour en savoir plus, visitez le www.cmm.qc.ca.

Recherche rapide