Ville-Marie célèbre la Fierté autrement

Publié le 9 août 2022 à 16 h 08
Mis à jour le 11 août 2022 à 14 h 52

À la suite de l’annulation du Défilé de la Fierté, des employé-e-s de l’arrondissement de Ville-Marie ont fait preuve d’une proactivité incroyable et ont déplacé les festivités au square Dorchester, au bonheur de la communauté.

Tout comme un grand nombre de personnes, les employé-e-s de l’arrondissement de Ville-Marie anticipaient grandement le retour du Défilé de Fierté Montréal. En effet, pour la toute première fois, plus de 200 employé-e-s de Ville-Marie, du Service de sécurité incendie de Montréal, des services centraux, ainsi que leurs proches, devaient défiler cette année et célébrer la diversité. 

Lorsque la nouvelle de l’annulation du Défilé s’est ébruitée, les employé-e-s de Ville-Marie ont fait preuve d’une proactivité incroyable : en un tour de roue, les festivités ont été déplacées au square Dorchester.

Un changement de cap drastique, mais fort apprécié par Julie Dassylva, contremaîtresse dans la division des parcs et de l’horticulture et initiatrice de la délégation de Ville-Marie au Défilé : 

« L’essentiel pour moi, c’était de donner de la visibilité à la communauté 2SLGBTQ+. Non seulement pour les Montréalaises et les Montréalais, mais aussi pour les employé-e-s : c’est important qu’elles et ils sachent qu’on les appuie, que l’employeur est de leur bord. Et ça, c’est réussi. »

Ainsi, les passantes et passants ont pu être accueilli-e-s au son de DJ Frigid, qui mixait dans le coloré char allégorique de Ville-Marie, et par les animations de la drag queen Franky Dee. Une tente à maquillage et un kiosque à tatouages temporaires ont permis à celles et à ceux qui l’ont désiré de faire ressortir leurs couleurs encore davantage. Un revirement de situation qui aura rassemblé, au final, quelque 500 personnes.

Parmi celles-ci, les membres du comité organisateur de la délégation de Ville-Marie, composée d’employé-e-s de l’arrondissement, du Service de sécurité incendie de Montréal et des services centraux , ont été présents à l’appel et ont arboré fièrement leurs chandails aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Évidemment elle-même au rendez-vous, Julie Dassylva, qui a porté le projet, démontre également son soutien à la communauté en étant membre du comité équité, diversité et inclusion de Ville-Marie, un groupe qui a mis en place un plan d’action pour lutter contre toute forme de discrimination et qui compte une vingtaine d’ambassadrices et d’ambassadeurs depuis sa création en 2021. 

« On a un comité fort où chacun-e amène ses réalités, on se sent écouté-e. C’est tout un pas en avant, puis pas juste pour notre arrondissement : pour la Ville aussi! Et je suis certaine que l’année prochaine, nous pourrons nous reprendre au Défilé, ce qui fera avancer les choses encore plus. »

Recherche rapide