Travaux d’élimination du nerprun dans les grands parcs et les parcs-nature

Mis à jour le 5 août 2022
Temps de lecture : 1 min

La Ville effectue des travaux dans les grands parcs et les parcs-nature pour éliminer le nerprun. Cet arbuste envahissant menace la croissance et la survie de la végétation indigène.

Cet arbuste exotique indésirable pousse avec une grande facilité dans les zones où des arbres ont été abattus massivement, comme c’est le cas dans les grands parcs et les parcs-nature avec les frênes infestés par l’agrile. Sa présence met en péril la croissance des arbres et des arbustes indigènes de nos boisés.

Travaux prévus

  • Identification et protection des arbres sains.
  • Broyage mécanique du nerprun et de tout ce qui est à la surface du sol.
  • Déracinement ou recouvrement des souches de nerprun résiduelles.
  • Plantation d’arbres et d’arbustes indigènes pour créer une nouvelle zone boisée.
  • Arrachage manuel des jeunes repousses de nerprun au début de l’été et à l’automne, pendant 3 ans.
  • Entretien ponctuel de la plantation.

Impacts

  • Certains sentiers seront fermés pendant les travaux.  Des panneaux de signalisation et des clôtures seront installés pour sécuriser les secteurs.
  • Les travaux qui risquent de générer du bruit se dérouleront entre 7 h et 19 h.

Cette intervention est la dernière étape du plan élaboré par la Ville pour lutter contre l’agrile du frêne dans les milieux naturel.

Recherche rapide