Baldwin, Styron et moi explore l’amitié entre William Styron, descendant de propriétaires d’esclaves, et James Baldwin, descendant d’esclaves.

Description

C’est en 1961 que Baldwin aurait convaincu Styron dernier d’écrire au « je » le récit de la révolte d’esclaves menée par Nat Turner dans le sud des États-Unis.

Un défi que Styron releva en publiant Les Confessions de Nat Turner, prix Pulitzer 1968, et qui lui valut d’être accusé d’appropriation culturelle.

L’autrice Mélikah Abdelmoumen, d’origine tuniso-saguenéenne, part à la rencontre de ces deux célèbres auteurs américains, qui ont jeté les bases du débat brûlant sur l’appropriation culturelle et la liberté de l’écrivain.

Texte : Mélikah Abdelmoumen (Mémoire d’encrier, février 2022)

Idée originale et soutien à la création : Marie-Hélène Panisset

Mise en lecture : Jonathan C. Vartabédian

Interprétation : Elkahna Talbi, Lyndz Dantiste (à confirmer), Émile Proulx-Cloutier (à confirmer)

Musicien sur scène : Charles Papasoff

Idéation et conception : Le collectif B&S Coproduction FIL 2021 et Théâtre de Quat’Sous

Spectacle créé le samedi 27 septembre 2021, au Théâtre de Quat’Sous, dans le cadre du 27e Festival international de la littérature (FIL).

En partenariat

Un événement présenté dans le cadre du CAM en tournée.

  • Logo du Conseil des arts de Montréal.

Comment s'y rendre

6052, boulevard Monk
Montréal (Québec) H4E 3H6

Calendrier