Le jour où j’ai choisi de ne jamais revenir... - Marie-Eve Rabbath

Date
Du
au

Cette exposition rend hommage au passage obligé qu’empruntent les personnes réfugiées, passage à la fois troublant et rempli d’espoir, fondamentalement humain.

Description

Une fois la décision prise, dans la tête de la personne réfugiée se juxtaposent la conscience de l’impossible retour et l’espoir secret de revoir la terre qui l’a vue naître. Et encore, dans l’alternative où cet espoir s’avérait, la terre quittée serait-elle toujours la même ? Pour les individus ayant eu la chance de grandir dans un pays dont les conditions de vie sont meilleures, l’accueil de celles et ceux qui ont subi autant de déchirements et de deuils s’impose. Que pouvons-nous faire individuellement pour contribuer à l’intégration des personnes réfugiées, pour qu’elles enrichissent notre communauté de leurs qualités culturelles ?

Vernissage : Mercredi 10 avril, de 17h à 19h

Comment s'y rendre

2550, rue Ontario Est
Montréal (Québec) H2K 1W7

Calendrier