Les gardiennes des semences - Sarabeth Triviño

Date
Du
au

Sarabeth Triviño est une artiste d’origine chilienne qui travaille comme artisane et artiste visuelle en intégrant les techniques du crochet, macramé, tricot et broderie dans ses projets.

Description

Les œuvres textiles de Sarabeth empruntent aux techniques traditionnelles de l’artisanat et des métiers d’art. Engagée, sa pratique artistique s’ancre dans des problématiques environnementales et sociales à connotations féministes.

Tout comme à l’aube de l’agriculture, encore aujourd’hui la conservation des semences est entre les mains de femmes, leaders de leurs communautés, qui se rassemblent et s’organisent pour le bien-être et le bien commun. Elles sont de grandes inspiratrices d’un avenir plus vert et plus écologique, et nous invitent à repenser la manière dont nous coexistons avec la nature.

Ainsi, l’exposition Les gardiennes de semences s’inspire du savoir-faire de femmes qui, grâce à l’organisation collective de leurs espaces territoriaux, cultivent, reproduisent, conservent et échangent des semences ancestrales. Elles contribuent ainsi à l’économie familiale, à la souveraineté alimentaire et à la sauvegarde de la biodiversité. Une tradition matrilinéaire transmise dans le jardin familial, un espace chargé d’histoire et de tradition.

Un mystère de la nature, un don de la vie où les graines germent, les racines s’enfoncent dans la terre comme une manifestation de résistance. L’arrière-grand-mère, la grand-mère, la mère, la fille… toutes protectrices des arômes, des saveurs et des couleurs. Les femmes gardiennes des semences, cultivatrices du savoir, mains paysannes, mains laborieuses,  mains « mapuches ».

Herbes médicinales, légumes, fruits, fleurs, jardin universel de la sagesse et patrimoine de la connaissance !

Vernissage : Samedi 3 février de 14 h à 16 h

-

Galerie du 2e étage

Entrée libre

Comment s'y rendre

5290, chemin de la Côte-des-Neiges
Montréal (Québec) H3T 1Y2

Calendrier