Fuite de produit toxique : quoi faire si on entend une sirène d’alerte

Mis à jour le 2 août 2021
Temps de lecture : 1 min

À Montréal, 9 usines possèdent une sirène d’alerte qui permet d’avertir la population si un accident industriel majeur survient. Quoi faire si la sirène est déclenchée? Suivez ces consignes pour savoir comment vous protéger.

Se mettre à l’abri

Vous entendez la sirène d’alerte? Vous devez entrer rapidement dans le bâtiment le plus proche. Lors d’un accident industriel, des produits chimiques peuvent se répandre dans l’air et former un nuage toxique.

  • Fermez les portes et les fenêtres et bouchez les trous d’aération avec des chiffons. Arrêtez la ventilation pour empêcher le produit toxique d’entrer. Demeurez éloigné des portes et des fenêtres. 
  • Écoutez la radio pour connaître l’état de la situation et les consignes des autorités.
  • Laissez vos enfants à l’école pour ne pas vous exposer ni les exposer au produit toxique.
  • Évitez d’utiliser votre téléphone pour libérer les lignes pour les secours, sauf pour signaler une urgence au 911.

Son de la sirène d’alerte

Lors du déclenchement d’une alerte, la sirène émet un son montant et descendant durant 3 minutes. Les sirènes peuvent être entendues dans un rayon allant de 335 m à 1860 m selon l’usine concernée. Les conditions météorologiques peuvent influencer la portée du son. Le son de la sirène d’alerte se distingue du son des sirènes internes de certaines usines de l’est de Montréal. Ces sirènes internes peuvent être entendues tous les mardis aux environs de 11 h.

Vous habitez près d’une des 9 usines? Abonnez-vous à Avis et alertes pour être averti par texto et courriel si une fuite de produit toxique survient dans une de ces usines.

Écoutez la vidéo pour reconnaître le son d’une sirène d’alerte.