Autopartage et vélopartage : choisir le service adapté à ses besoins

Mis à jour le 18 juin 2024
Temps de lecture : 2 min

Vous songez à utiliser un service d’auto ou de vélopartage? Voici quelques conseils pour vous aider à choisir la formule qui vous convient.

Autopartage

Environ 30 % des ménages montréalais ne possèdent pas d’automobile. Cependant, pour les trajets de longue distance ou lorsque le transport collectif n’est pas disponible, avoir accès à une voiture peut parfois être nécessaire. Selon la nature de vos déplacements, 3 types de service d’autopartage sont disponibles à Montréal.

Dans une station : pour les déplacements planifiés

On réserve, on récupère et on ramène un véhicule dans une des stations dédiées. Les stations peuvent se trouver dans des terrains de stationnement publics ou privés, ou encore sur rue. Communauto offre plusieurs milliers de voitures en location.

En libre-service : pour les déplacements spontanés

On localise et récupère une voiture dans la rue via une application mobile. Au retour, on stationne n’importe où dans le secteur permis par l’opérateur. Une solution pratique et flexible pour les déplacements imprévus. Le service FLEX est offert par Communauto.

Entre personnes : pour les déplacements occasionnels

Des propriétaires offrent leur voiture en location à d’autres personnes selon des critères établis (date, horaire, tarif, etc.). Les plateformes Locomotion et Turo offrent ce type de service à Montréal : une solution intéressante qui permet de tisser des liens avec sa communauté.

Le vélopartage

Pour des trajets de courte distance, comme se rendre au travail ou faire ses courses, le vélopartage s’avère pratique. BIXI offre en location, avec ou sans abonnement, près de 10 000 vélos traditionnels et électriques. Avec 865 stations, dont plusieurs situées à proximité des sites touristiques, se déplacer à vélo est un jeu d’enfant!

Les avantages des services de partage

L’autopartage et le vélopartage comportent plusieurs avantages : 

  • économiser le coût d’achat d’un véhicule ou d’un vélo et les frais d’entretien 
  • réduire à la source les émissions de GES 
  • améliorer sa santé en favorisant le transport actif 
  • maximiser l’utilisation des véhicules

Bilan annuel

La Ville s’est dotée d’un plan d’action pour mieux faire connaître les services d’autopartage et les rendre plus accessibles et avantageux pour la population. Consultez le bilan 2022 pour constater l’évolution des services d’autopartage à Montréal.