Construction de 61 dos d'âne à RDP-PAT

Mis à jour le 26 septembre 2022
Temps de lecture : 2 min

En cohérence avec son plan de mesures d’apaisement de la circulation, l’arrondissement investit plus de 400 000 $ pour l’implantation de 61 dos d’âne allongés sur plusieurs tronçons de rues.

Aménagement modérateur de la vitesse

Le dos d’âne allongé, l’un des aménagements modérateurs les répandus au Québec, permet de réduire efficacement la vitesse des automobilistes en plus d’améliorer la sécurité routière.

La combinaison de l’aménagement de dos d’âne et la modification de la limite de vitesse autorisée sur plus de 35 segments de rues aux abords de terrains de jeux, de parcs et de zones scolaires améliorera la sécurité des déplacements des usagers, en plus de créer des milieux de vie plus conviviaux. À cet effet, une partie des interventions proposées ont été retenues dans le cadre du Programme de sécurisation aux abords des écoles (PSAÉ) pour l’année 2020, financé par le Service de l’urbanisme et de la mobilité de la Ville de Montréal.

Vision Zéro

Comme plusieurs autres actions déployées par l’arrondissement, cette intervention cadre avec les principes de sécurité inscrits au plan d’action Vision Zéro 2019-2021 de la Ville de Montréal, dont l’objectif est d’éliminer les décès et les blessés graves sur le réseau routier montréalais.

Cartes de la planification des travaux de construction de dos d’âne 

Secteur de Pointe-aux-Trembles

Secteur de Rivière-des-Prairies

Liste des dos d’âne à implanter en 2020  

Consulter la liste

Bien que ces travaux soient planifiés pour 2020, en raison de la situation actuelle de la pandémie du COVID-19, il est possible que le calendrier de réalisation soit modifié.

Procédure pour le traitement des demandes des citoyens

L’arrondissement est à développer une nouvelle procédure en ce qui a trait au traitement des demandes des citoyens portant sur les mesures d’apaisement de la circulation. L’objectif souhaité est de simplifier et d’améliorer la capacité et la prise en charge des requêtes de cette nature.

Lire le communiqué de presse

Revenir à la vitrine