De fil en aiguille, découvrez Amélie Deveau des ressources humaines de Verdun

Mis à jour le 30 mai 2024
Temps de lecture : 3 min

Ayant un grand amour pour le textile, Amélie écoute son âme artistique et étudie l’histoire de la mode dans le cadre de son DEC en Histoire et civilisation au cégep du Vieux-Montréal. En parallèle à sa formation universitaire, elle travaille à l’arrondissement d’abord en tant qu’aide-bibliothécaire.

En effet, en parallèle à sa formation universitaire d’abord en histoire de l’art, elle débute son parcours professionnel à l’arrondissement de Verdun. Sur les bancs de l’Université de Montréal, Amélie constate que l’histoire de l’art n’est peut-être pas une fin en soi. « Beaucoup d’appelés, peu d’élus » se répète-t-elle. Elle bifurque donc et opte pour une formation en droit. Amélie obtient un diplôme de deuxième cycle en droit notarial et travaille ensuite cinq années en tant que… notaire. « Je suis devenue notaire plutôt qu’avocate parce qu’en droit, il se règle des conflits alors qu’en notariat on les prévient. »

Tout en étant notaire à temps plein, elle garde son lien d’emploi avec l’arrondissement, toujours comme aide bibliothécaire. Même qu’en 2018, elle quitte complètement la profession de notaire pour travailler à temps plein à la bibliothèque de L’Île-des-Sœurs située au Centre communautaire Elgar (CCE). Sa précieuse facilité à consulter des textes de lois lui permet par exemple de lire aisément une convention collective. Et puisque le hasard faisant bien les choses, un poste au département des ressources humaines se libère au bon moment pour elle. « J’ai été capable en vertu de mon expérience et de mon diplôme en droit d’obtenir le poste ». 

Depuis, Amélie est l’une des trois techniciennes qui fait équipe avec une conseillère en RH. Elle collabore avec les directions d’arrondissement, les services administratifs et le cabinet des élu(e)s. Elle s’occupe également des dossiers d’accidents de travail et d’invalidité, en plus de contribuer aux actions en santé et mieux être de l’arrondissement de Verdun et ce, entourée d’une équipe de sept collègues.

Une passion en parallèle 

Amélie confie avec un relent de luminosité dans les yeux « qu’il y a deux facettes de ma vie, je suis quelqu’un de très logique, structurée et il y a… les arts et l’histoire! » Son temps libre, Amélie le consacre à la confection de costumes. Non pas pour une clientèle établie ni même pour ses amis, mais bien pour elle. « Je suis très nerdy! Je fais des costumes historiques, fantastiques et de super héros. »  

Depuis 2016, son cercle d’amis s’est agrandit en côtoyant d’autres adeptes de costume dans le cadre d’événements de type Comicon. Ainsi costumée, elle parade en journée au grand plaisir des adeptes et elle participe à des concours en soirée. Elle s’est aussi intégrée à des jurys et même à l’organisation d’événements du même type dont Otakuthon qui se tiendra en août prochain à Montréal.

Amélie a le souci du travail bien fait. Elle scrute le web et les documents anciens pour comprendre les façons de confectionner les costumes pour en faire des pièces absolument remarquables. À sa première participation à un concours, elle attire l’attention par la qualité de son costume de méchante belle-sœur de Cendrillon. On doute même qu’elle en soit à sa première expérience en remportant le prix Best in show dans la catégorie confection.

En fin de rencontre Amélie montre deux vêtements dont la structure est impressionnante par autant de coutures positionnées au millimètre près. Amélie conclut l’échange en précisant qu’elle est privilégiée d’avoir un emploi qu’elle apprécie grandement qui lui permet de combler sa grande passion d’être en quelque sorte… une artiste.

→ Pour lire l’article complet, consultez l’édition d’Explore Verdun du 14 avril 2024.

Crédits photos complets : 

  • Amélie Deveau à l’entrée de son poste de travail par Michel Cusson
  • Amélie aux côtés d’André Lavoie, directeur de la direction de services administratifs, Liliana Tejada et Nathalie Leclair, techniciennes en ressources humaines, Marie-Ève Lalancette et Caroline Denis, conseillères en ressources humaines. Absentes de la photo : Linda Boivin, conseillère en ressources humaines et Aissatou Kesso Barry, secrétaire de direction. 
  • Amélie dans une reproduction de gravure de mode de 1874 du magazine l’Élégance parisienne. 
    Costume et modèle : Amélie Deveau
    Photographie : Maël Paradis