La Promenade Fleuve-Montagne

Mis à jour le 14 décembre 2021
Temps de lecture : 1 min

Lien piéton entre les deux icônes naturelles de Montréal, la promenade Fleuve-Montagne fait découvrir aux personnes qui l’empruntent plusieurs des lieux emblématiques de Montréal. Suivez le tracé.

Ce parcours de 3,8 km, offre un lien piéton entre le fleuve Saint-Laurent, au sud, et le mont Royal, au nord. Première du réseau des promenades urbaines de la ville, elle est un des legs du 375e anniversaire de la fondation de Montréal.

Thèmes à découvrir

Le tracé proposé fait voir d’un autre œil les éléments architecturaux, historiques et artistiques qui ont façonné Montréal. Ils sont présentés sous 4 thèmes :

  • patrimoine bâti : pour apprécier la diversité architecturale de Montréal, du néogothique au postmodernisme, en passant par le fonctionnalisme moderne et l’Art déco
  • mémoire des lieux : pour découvrir les différents bâtiments et espaces, témoins ou parties prenantes des grands moments de l’histoire de Montréal
  • paysages urbains : pour lever le voile sur la vocation passée des paysages urbains d’aujourd’hui
  • art public : pour démystifier les œuvres qui ponctuent la promenade à travers leurs auteurs, l’histoire et le contexte de leur production.

Suivre le tracé

En partant du fleuve, le parcours emprunte les rues suivantes :

  • seuil-fleuve, au coin des rues de la Commune et de la place d’Youville
  • place d’Youville
  • rue McGill
  • rue du Square-Victoria
  • avenue Viger
  • côte du Beaver Hall
  • du Square-Phillips
  • rue Sainte-Catherine Ouest
  • avenue McGill College
  • rue Sherbrooke Ouest
  • rue McTavish
  • avenue des Pins Ouest
  • seuil-montagne, au coin de l’avenue des Pins Ouest et de la rue Peel.

S’orienter sur le parcours

Des éléments, comme des bornes et des repères en forme de flèche, indiquent aux personnes qui empruntent le parcours qu’elles sont bien sur le tracé de la promenade Fleuve-Montagne. 

Accessibilité universelle

Plusieurs aménagements sont en place pour offrir un parcours sécuritaire libre d’obstacles, comme un corridor de déplacement d’une largeur d’au moins 1,8 m dans les secteurs réaménagés, des signaux sonores aux carrefours et des dalles podotactiles aux intersections reconstruites.

Recherche rapide