Accès jardins

Mis à jour le 26 avril 2021

Le Programme Accès jardins a été conçu pour répondre à un besoin grandissant de parcs et d’espaces verts dans l’arrondissement de Ville-Marie ainsi que pour contribuer à la résilience des populations et du territoire dans le cadre des changements climatiques.

En cours

Contexte

En effet, bien qu’on y trouve de nombreux squares et places publiques à caractère civique, le centre-ville et ses abords ne comptent qu’un nombre limité de parcs et d’espaces verts publics destinés à la détente et aux loisirs, alors que sa population est de plus en plus nombreuse. La situation est étonnante, puisque le centre-ville est non seulement très fréquenté, mais qu’il est, toutes proportions gardées, l’un des plus habités en Amérique du Nord. 

La pression sur les besoins en espaces verts est accrue par le nombre grandissant de mises en chantier sur le territoire de Ville-Marie. De plus, l’arrondissement est aux prises avec d’importants îlots de chaleur couplés à des épisodes de canicule qui ne sont pas sans impact sur la santé et la qualité de vie des citoyennes et citoyens.

Ces considérations sont à l’origine de la mise en œuvre du Programme Accès jardins par l’arrondissement de Ville-Marie.

Nature du programme

Étant donné la pénurie de terrains de nature publique et les besoins criants d’îlots de fraîcheur, l’arrondissement de Ville-Marie propose d’intervenir et d’investir dans le domaine privé pour améliorer l’offre en espaces verts de qualité. 

Le modèle de déploiement du Programme Accès jardins se base donc sur des partenariats entre l’arrondissement de Ville-Marie et des propriétaires privés et/ou institutionnels liés par le biais d’ententes contractuelles de longue durée. Le propriétaire privé et/ou l’institution, par l’intermédiaire du Programme Accès jardins, permettrait alors à l’arrondissement de Ville-Marie d’aménager, d’animer, d’entretenir et de mettre en réseau, en tout ou en partie, le site visé par l’entente, et ce, pour toute sa durée.

Ainsi, les ententes concernent notamment l’aménagement des lieux, les conditions d’utilisation, l’occupation, l’entretien et le partage des coûts. Elles sont conclues et entérinées par les instances décisionnelles des deux partenaires, suivant des modalités s’adaptant au contexte spécifique de chacun des sites visés par le programme.

Objectifs

Objectifs généraux

Le Programme Accès jardins s’inscrit dans les efforts consentis par l’arrondissement de Ville-Marie pour améliorer l’offre en espaces verts accessibles au public dans les milieux denses et urbains. La création d’îlots de fraîcheur accessibles à tous contribue non seulement à la santé et au bien-être des citoyennes et citoyens, mais également à la satisfaction de besoins en matière de loisirs et d’activités culturelles. Les aménagements et leur mise en réseau participent de plus à la résilience des populations et du territoire, un incontournable dans le contexte des changements climatiques.

Objectifs spécifiques 

Pour assurer la cohérence des aménagements et décupler leurs impacts positifs auprès de la population, des objectifs spécifiques ont été identifiés. Ainsi, les aménagements qui prennent place sur les sites visés par le Programme Accès jardins sont l’occasion de : 

  • améliorer la desserte en espaces verts de manière à avoir un impact positif sur la qualité de vie des citoyennes et citoyens ainsi que sur le milieu, autant à une échelle locale que municipale ;
  • bonifier l’offre de loisirs, d’activités culturelles et contribuer à l’animation du lieu tout en mettant en valeur les vocations éducatives ou autres du partenaire ;
  • faire ressortir les qualités naturelles, architecturales, historiques ou patrimoniales des terrains, des bâtiments et des ensembles investis ; 
  • assurer la connectivité entre les espaces publics et privés en créant des parcours et des liens verts ;
  • sécuriser les déplacements des piétonnes et piétons tout en favorisant l’intermodalité et l’utilisation des modes actifs et collectifs ;
  • assurer l’accessibilité universelle des aménagements ;
  • augmenter le taux de verdissement et l’indice de canopée de même que la biodiversité et la gestion des eaux pluviales ;
  • appliquer les principes de la transition écologique à chacun des éléments qui composent l’aménagement et l’architecture paysagère du lieu (mobilier, éclairage, végétaux, etc.).

 

Le Programme Accès jardins se traduit notamment par la mise en œuvre d’aménagement urbain et paysager, l’installation de mobilier, la révision de l’éclairage, l’ajout d’équipements culturels et de loisirs et la prise en charge des problématiques sociales et environnementales.

Critères d'admissibilité d'un site

Pour qu’un site soit l’objet d’une entente, donc d’un aménagement impliquant un investissement de la part de l’arrondissement de Ville-Marie dans le cadre du Programme Accès jardins, il doit se conformer à certains critères. Ainsi, le site visé doit être :

  • de nature privée ;
  • destiné à un usage public-privé et non exclusivement privé ;
  • en mesure d’être utilisé durant 25 ans ou plus ;
  • accessible, donc situé à proximité des transports actifs et collectifs.

Rôles et responsabilités des parties prenantes

Dans le but d’assurer la pérennité des aménagements et des investissements, les partenaires s’entendent sur les rôles et responsabilités de même que sur un certain nombre de modalités. Les responsabilités de l’Arrondissement se résument ainsi :

  • assurer la coordination des exercices de conception, de consultation, de production de plans et devis, ainsi que les travaux et leur mise en service ;
  • procéder à l’aménagement du site dans le respect des objectifs et critères du programme ; 
  • veiller au maintien de la qualité des aménagements ;
  • maintenir l’intégrité et la sécurité des lieux ;
  • offrir une vitrine aux sites inscrits au réseau Accès jardins ;
  • respecter les termes de l’entente négociée avec les parties prenantes.

 

Quant aux responsabilités du ou des propriétaire(s) du site, elles sont les suivantes : 

  • accorder l’accès à l’ensemble ou à une partie du site visé, suivant les modalités prévues à l’entente ;
  • convenir des usages et de la programmation en fonction de la vocation publique du site ;
  • permettre l’intégration du site au réseau Accès jardins et la mise en place d’une signalétique à cet effet ;
  • respecter les termes de l’entente négociée avec les parties prenantes.

Modalités des ententes

Les modalités des ententes, incluant celles qui sont contextuelles, sont l’objet de discussions entre les partenaires et portent essentiellement, mais non exclusivement, sur les objets qui suivent :

  • montant des investissements ;
  • nature des transformations et des aménagements ;
  • phasage des aménagements et échéanciers ;
  • gestion de l’espace et des aménagements (entretien, déneigement, inspection…) ; 
  • heures d’accès et accessibilité du public ;
  • termes du renouvellement de l’entente et reconduction tacite ;
  • recours à différentes expertises ;
  • gestion des événements de l’animation (privés ou publics sur le site) ;
  • mise en marché, promotion, signalétique et toponymie ;
  • mode de communication entre les partenaires.

Dépôt des demandes

Les demandes doivent être envoyées par courriel.

Pour tout renseignement complémentaire: [email protected]