Colibri : des mini-hubs pour décarboner la livraison de colis

Mis à jour le 7 novembre 2022
Temps de lecture : 2 min

Montréal veut rendre sa logistique urbaine plus verte. Cette volonté est au cœur du projet de mini-hub Colibri, qui démontre que des livraisons décarbonées améliorent la qualité de nos milieux de vie et sont plus efficaces dans les zones densément peuplées.

Repenser les livraisons

Qu’est-ce que la logistique urbaine? C’est un concept qui désigne l’ensemble des activités liées au transport de marchandises en ville (matières premières, produits en cours de fabrication, produits finis, déchets).  Parmi ces activités, la livraison de colis prend une part de plus en plus importante avec l’essor du commerce en ligne. 

Qu’est-ce que des livraisons décarbonées? C’est la livraison de colis assurée par des véhicules qui n’émettent pas de gaz à effet de serre (GES), comme des vélos-cargos et des petits véhicules électriques.

Le dernier kilomètre

Comment ça marche? Au lieu d’utiliser une flotte de camions pour livrer chaque colis directement à la porte de son ou sa destinataire, un seul camion achemine un grand nombre de colis à un mini-centre de distribution de quartier (mini-hub). 

La dernière portion du trajet est ensuite effectuée par des vélos-cargos ou des petits véhicules électriques mieux adaptés au milieu urbain : c’est ce qu’on appelle le dernier kilomètre.

Un système économique, performant et bénéfique

Les bénéfices de ce mode de livraison sont nombreux, tant pour les entreprises et la population que pour la Ville elle-même.

Moins il y a de camions et de véhicules lourds qui circulent dans nos quartiers :

  • moins il y a de trafic, de congestion et de bruit
  • plus l’air qu’on respire est sain
  • moins il y a de risques d’accidents 
  • plus on préserve l’état de nos rues longtemps

Et, contre toute attente, la livraison par vélo-cargos est plus efficace, même en hiver!

C’est ce que démontre le premier projet de mini-hub implanté au centre-ville par la Coop Carbone en 2019, en collaboration avec des entreprises locales de livraison, Purolator et l’arrondissement de Ville-Marie.

Appelé Colibri Maisonneuve, le projet confirme que ce système est nettement gagnant, tant pour l’environnement que pour l’économie : 

  • Un seul camion suffit là où il en fallait 5 auparavant. 
  • Les vélos-cargos permettent de réduire de 30 à 40 % les coûts d’exploitation. 
  • La livraison de point-à-point favorise l’achat de proximité, ce qui stimule l’économie locale.

Des mini-hubs s’ajoutent à travers la ville

Après le succès de Colibri Maisonneuve, un deuxième centre local de distribution s’est récemment installé dans l’est du Plateau Mont-Royal : Colibri Iberville. Déployé également par la Coop Carbone, il regroupe plusieurs partenaires de livraison, dont FedEx, Courant Plus et Machool, qui se partagent un espace de 10 000 pi2

Et ce n’est qu’un début. La Ville compte soutenir l’industrie pour que d’autres mini-hubs s’implantent là où la densité de la population le justifie. C’est l’un des moyens concrets identifiés pour atteindre nos objectifs en matière de mobilité durable, notamment dans : 

  • le Plan Climat, qui inclut une cible de 25 % des livraisons effectuées sans émission de GES en 2030
  • la Stratégie d’électrification des transports 2021-2023, qui prévoit que 500 000 colis seront livrés annuellement à partir de mini-hubs en 2023
  • le Plan de relance économique 2021, qui prévoit la pérennisation des activités de livraison urbaine 
  • le Projet de Ville du Plan d’urbanisme et de mobilité, qui projette la mise en place d’un réseau d’infrastructures de logistique urbaine à l’échelle de la ville

Recherche rapide