Projet de l'aqueduc de l’Ouest : construction de conduites d’eau potable

Mis à jour le 7 septembre 2022
Temps de lecture : 2 min

La Ville construit des conduites pour améliorer et sécuriser l’alimentation en eau potable dans l’ouest de Montréal. Les travaux s’échelonneront sur 10 ans.

Un grand projet, plusieurs chantiers

Au total, 23 km de conduites seront construits. Une vingtaine de chantiers se dérouleront dans les arrondissements et villes liées suivants : 

  • Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce
  • Lachine
  • LaSalle
  • Dorval
  • Montréal-Ouest
  • Pointe-Claire

Quand?

Novembre 2021 à fin 2030

Quoi?

Construction de conduites d’eau potable par des méthodes avec et sans tranchée :

Méthode avec tranchée

Méthode de construction en tranchée
Méthode qui nécessite l’excavation d’une portion de la rue afin de creuser une tranchée pour y installer la conduite. À la fin des travaux, la rue est reconstruite.

Méthodes sans tranchée

Méthodes sans tranchée : ici, un microtunnelier
Méthodes qui permettent d’éviter une excavation complète de la rue. Différentes méthodes sans tranchées existent et le choix de la technique est fait en fonction du diamètre de la conduite à installer ainsi que des conditions des sols en place. Suivant la méthode retenue, l’excavation de puits d’accès est nécessaire à la réalisation des travaux. En photo, un exemple d’une méthode sans tranchée : le microtunnelier.

Pourquoi?

Soucieuse de réduire sa consommation d’eau potable, la population se tourne vers de meilleures pratiques environnementales. L’utilisation d’appareils qui contrôlent le débit de l’eau pour la toilette et la douche en est un exemple. Devant cette baisse prévue de la consommation d’eau potable, la Ville reconfigure son réseau de transport de l’eau dans l’ouest de son territoire. Les travaux permettront ainsi de réduire les coûts de production tout en répondant adéquatement à la demande de consommation à venir.

Assurer l’approvisionnement

Cette optimisation du réseau d’aqueduc implique le transfert de production des usines de Lachine et Dorval aux usines Des Baillets, Atwater et Pointe-Claire. Les populations de Lachine et Dorval seront donc desservies respectivement, dès 2030, par les réseaux Atwater-Des Baillets et Pointe-Claire. Les usines de ces réseaux produisent suffisamment d’eau potable pour alimenter de façon constante ces secteurs de l’île de Montréal et assurer leur protection incendie.

Les usines de Lachine et Dorval nécessitant d’importants travaux d’entretien, des sommes seront investies pour maintenir le bon fonctionnement de leurs installations d’ici au transfert de production.

Avancement des travaux et impacts au quotidien

La Ville déploie des solutions afin d’atténuer les impacts des travaux sur votre quotidien. 

Pour plus d’information sur l’avancement des chantiers du projet de l’aqueduc de l’Ouest et les impacts qu’ils peuvent avoir sur vos déplacements, consultez la carte Info-travaux.