Vélorues : des voies cyclables accessibles aux automobilistes

Mis à jour le 19 mai 2024
Temps de lecture : 2 min

À Montréal, plusieurs rues ont été aménagées pour autoriser les cyclistes à utiliser la pleine largeur de la chaussée tout en conservant l’accès aux autos. Apprenez-en plus à propos des vélorues.

Qu’est-ce qu’une vélorue

Une vélorue est un aménagement cyclable où les cyclistes partagent la chaussée avec les automobilistes et où des règles de circulation spécifiques sont en vigueur.

Règles de circulation

Pour les cyclistes
  • Les cyclistes ont le droit de rouler côte à côte sur toute la largeur de la rue, devant les automobilistes.
  • Les cyclistes ne sont pas tenus de se serrer sur la droite pour laisser passer les véhicules.
  • Lorsqu’une signalisation permet de circuler à contresens, les cyclistes doivent rouler à l’intérieur de la bande cyclable, du côté droit de la chaussée, et circuler en file.
Pour les automobilistes
  • Les automobilistes doivent s’adapter à la vitesse des cyclistes et ne jamais dépasser 30 km/heure.
  • Si les cyclistes occupent toute la largeur de la chaussée ou si l’espace pour dépasser n’est pas suffisant, les automobilistes demeurent derrière les cyclistes.

À quoi ressemble une vélorue

Panneau de signalisation

Panneau de signalisation des vélorues

Les vélorues sont indiquées par des panneaux et du marquage au sol.

Les panneaux sont jaunes, en forme de losange. Ils représentent deux cyclistes qui circulent côte à côte.

Nouvelle signalisation

Des recherches démontrent que la signalisation actuelle des vélorues est mal comprise. Ainsi, une nouvelle signalisation est à l’étude et comporte les éléments suivants :
  • Panneaux de signalisation normalisés;
  • Bandes vertes de chaque côté de la chaussée;
  • Icônes blanches et vertes peintes au sol.
Îcone de seuil des vélorues

La nouvelle signalisation est testée sur les rues Villeray, entre le boulevard Saint-Laurent et la rue Saint-Denis, et l’avenue Laurier, entre la 2e et la 10e avenue. 

Une équipe de recherche de Polytechnique Montréal évalue l’efficacité du nouveau marquage pour déterminer s’il doit être bonifié avant de l’étendre à l’ensemble des vélorues montréalaises.

Ce projet est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec dans le cadre du Programme d’aide financière du Fonds de la sécurité routière.

Pourquoi des vélorues

Les vélorues comportent plusieurs avantages. Elles contribuent à renforcer la sécurité et le confort des cyclistes, quel que soit leur âge ou leur niveau d’habileté.

Elles sont aussi adaptées à leur environnement. Elles offrent ainsi une solution sécuritaire dans les rues trop étroites pour y aménager des voies cyclables séparées.

Des déviateurs de circulation sont parfois installés pour réduire la circulation de transit et limiter le nombre total de véhicules circulant dans la vélorue.

Où se trouvent les vélorues

Montréal comporte actuellement 9 vélorues, situées dans différents arrondissements : 

  • 1re Avenue, de la rue Bélanger à l’avenue Laurier
  • 39e Avenue, de la rue Bellechasse au boulevard Rosemont
  • Avenue De Chateaubriand, du boulevard Rosemont à la rue des Carrières
  • Rue Chabot, de la rue des Carrières à la rue Dandurand
  • Rue de Bordeaux, du boulevard Rosemont à la rue Dandurand
  • Avenue Laurier, de la 2e à la 10e Avenue
  • Rue de Mentana, de l’avenue Laurier à rue Cherrier
  • Rue Saint-André, de l’avenue Laurier à la rue Cherrier
  • Rue Villeray, du boulevard Saint-Laurent à la rue Saint-Denis

Recherche rapide