Résidus domestiques dangereux

Mis à jour le 4 avril 2022

Pots de peinture, produits nettoyants, huiles usées, piles et ampoules usagées, etc. Voyez comment vous débarrasser sans danger des produits toxiques, inflammables, corrosifs ou explosifs.

Les résidus domestiques dangereux (RDD) ne doivent en aucun cas être jetés dans la nature, dans les ordures ménagères, dans les égouts, ou mis dans le bac de recyclage avec les matières recyclables. Ils sont polluants et dangereux.

Lieux de dépôt

Vous pouvez apporter vos RDD dans 3 types de lieux. 

Collectes itinérantes

Ce sont des points de dépôt temporaires mis en place au printemps, en été et à l’automne dans plusieurs arrondissements et plusieurs villes liées. Tous les résidents de l’île de Montréal peuvent se présenter à nos sites de collecte selon l’horaire établi, pour y déposer des RDD de façon sécuritaire.

Écocentres

Il n’y a pas de collecte itinérante dans votre quartier? Vous pouvez vous présenter à un écocentre pour déposer vos RDD.

Autres points de dépôt gérés par des organismes partenaires

  • amiante : lieux d’enfouissement technique (LET)
  • batteries acide-plomb : garages
  • bouteilles de propane : sites de remplissage - voir la carte
  • huiles, aérosols d’huile, antigels, filtres et contenants vides : Soghu - voir la carte 
  • lampes au mercure : RecycFluo - voir la carte 
  • médicaments et sirops périmés : pharmacies
  • peintures et aérosols de peinture : Éco-Peinture - voir la carte
  • piles rechargeables et non rechargeables, piles : Appel à recycler - voir la carte
  • produits électroniques : Association pour le recyclage des produits électroniques - voir la carte

Certains arrondissements récupèrent aussi les piles usagées et les cellulaires à certains endroits.

Produits d’usage courant considérés comme des RDD

  • Produits d’entretien ou nettoyants
  • Huile végétale
  • Combustible pour fondue
  • Liquide débouche-tuyaux
  • Alcool à friction
  • Colorants capillaires
  • Dissolvant de vernis à ongles
  • Fixatifs
  • Médicaments
  • Nettoyants pour toilettes
  • Vernis à ongles
  • Adoucissants
  • Détachants et détersifs
  • Eau de Javel
  • Adhésifs, goudron, époxy, décapant
  • Aérosols
  • Ampoules fluocompactes et tubes fluorescents intacts
  • Peintures
  • Teintures
  • Laques
  • Apprêts, antirouille, vernis, peinture aluminium, scellant acrylique, huile de lin
  • Batteries d’automobiles (acide/plomb)
  • Bouteilles de propane
  • Huiles à moteur usées, contenants vides et filtres
  • Mercure (thermomètres)
  • Pesticides et engrais
  • Produits chimiques pour piscines
  • Térébenthine
  • Varsol, essence, carburant, diluants, alcool, shellac

Étiquetage des produits dangereux

Pictogramme corrosif, pictogramme inflammable, pictogramme toxique et pictogramme explosif.

On retrouve normalement sur l’étiquette des produits dangereux un ou plusieurs pictogrammes indiquant que le produit est corrosif, inflammable, toxique ou explosif.

En récupérant ces produits, nous visons deux objectifs : 

  • protéger l’environnement contre ces sources potentielles de contamination; 
  • vous éviter d’entreposer à domicile, et de manière prolongée, des matières dangereuses et potentiellement nocives pour la santé.

S'informer sur le sujet

Présente les contenus de l'arrondissement
Sélectionner un arrondissement pour filtrer la liste des contenus recherchés.