Comment faire face à une pénurie d’eau potable

Mis à jour le 9 juin 2021
Temps de lecture : 1 min

Un bris, un équipement défectueux ou encore une importante contamination de l’eau à Montréal peuvent entraîner une pénurie d’eau potable. Quels gestes adopter pour protéger sa santé? Suivez ces consignes pour savoir comment faire face à ce sinistre.

Pendant la pénurie

Réserve d’eau à la maison

Vous possédez une trousse d’urgence 72 heures ? Utilisez vos réserves d’eau à bon escient. 

Votre réserve d’eau devrait contenir :

  • eau potable : 2 litres  par personne et par jour
  • eau supplémentaire : 2 litres par personne et par jour pour la préparation des aliments et l’hygiène personnelle (ex. : se brosser les dents)
  • eau pour abreuver votre animal de compagnie

Distribution d’eau

Rendez-vous au lieu de distribution communiqué par la Ville pour vous approvisionner en eau jusqu’au retour à la normale.

Avis diffusés

Respectez en tout temps les consignes transmises dans les avis diffusés selon l’état de la situation.

Les avis peuvent être consultés par texto et courriel via un abonnement au service Avis et alertes. Ils sont aussi diffusés sur les réseaux sociaux et regroupés sur une carte par secteur.

Symptômes à surveiller

Vous avez bu de l’eau contaminée? Communiquez avec le 811  si vous notez ces symptômes :

  • nausées;
  • vomissements;
  • diarrhées;
  • malaises abdominaux.

Il se peut aussi que vous n’éprouviez aucun symptôme. Boire de l’eau contaminée peut être particulièrement dangereux pour les personnes vulnérables :  

  • nourrissons;
  • jeunes enfants;
  • femmes enceintes;
  • personnes âgées;
  • personnes dont le système immunitaire est affaibli;
  • personnes souffrant de maladies chroniques.

Retour à la normale

Suivez les consignes transmises dans l’avis de retour à la normale.