Le chemin Gilford

Mis à jour le 8 juin 2022
Temps de lecture : 1 min

Le Chemin Gilford sur Le Plateau-Mont-Royal invite à la rencontre et à la détente tout en créant un lieu de transit attrayant entre la rue Saint-Denis et le métro Laurier.

Inauguré en 2018, le projet intitulé Chemin Gilford évoluera sur une période de quatre ans pour bien cerner les habitudes des usagers. Cet espace public est constitué d’aménagements temporaires maintenus en place durant l’hiver 2018-2019 et bonifiés au printemps 2019 avec la construction de bacs de plantation, l’ajout de 95 m2 de végétaux et l’installation de deux cafés-terrasses.

Inspiré par les nombreux établissements artistiques environnants, le projet tente de leur faire écho à travers l’aménagement et l’animation du lieu tout en recréant le chemin historique des Carrières et des Tanneries. L’arrondissement a travaillé notamment avec Atomic3 à la création d’une œuvre lumineuse et Artpublix à la création d’une œuvre murale, Éclipse solaire (diptyque) du photographe Guillaume Simoneau, qui sera installée dès les premières journées de l’été. Cette dernière oeuvre a été retenue à l’issue d’un appel de dossiers lancé en août 2018.

Puis, en juin 2022, l’arrondissement et la firme Fahey et Associés ont présenté aux citoyen(ne)s riverain(e)s du Chemin Gilford le concept final du projet qui sera achevé au cours de 2023.

Pour que ce projet réponde aux besoins du milieu, l’arrondissement a interrogé les commerçants limitrophes et tenu une activité d’information et d’échange, l’été dernier. Durant l’automne, le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) a questionné les usagers sur place et en ligne pour évaluer les aménagements. Le Service de l’urbanisme et de la mobilité de la Ville de Montréal a aussi effectué des sondages auprès des utilisateurs l’automne dernier, afin de connaître leur appréciation générale de la place.

  • Été 2019: Bécane à idées et rencontres avec les acteurs locaux (CEUM)
  • 3 décembre 2019: Atelier de cocréation (rappel historique et présentation du projet, de la démarche) (CEUM)
  • 28 janvier 2020: Comité de riverains et d’acteurs locaux (CEUM) 

Consulter le rapport de recommandation des aménagements

La présentation des plans d’aménagements préliminaires du projet permanent a eu lieu le 17 juin 2021 lors d’une soirée d’information virtuelle.

La piétonnisation de la rue Gilford entre la voie de service de la STM et la rue Saint-Denis figurait parmi les trois projets de l’édition 2018 du Programme d’implantation des rues piétonnes et partagées de la Ville de Montréal. Ce projet est appelé à évoluer et à se bonifier. 

En juin 2022, l’arrondissement a invité les citoyen(ne)s et les commerçant(e)s impliqué(e)s dans les différentes consultations publiques à assister à une présentation du concept final coanimée par la firme Fahey et Associés.

Suite aux aménagements transitoires, et aux consultations publiques et aux recommandations du CEUM, Fahey et Associés et l’arrondissement ont identifié les orientations suivantes pour l’élaboration du plan d’aménagement préliminaire et final:

  • Transformer un lieu de transit en un espace de vie, un lieu de rencontre, de détente, de culture et de flânage;
  • Renforcer le pôle de mobilité active en permettant une cohabitation entre les autobus, les piétons et les cyclistes;
  • Créer des zones de rencontre animées;
  • Exprimer l’identité du lieu à travers son histoire;
  • Diminuer les îlots de chaleur en optimisant le verdissement;
  • Intégrer un éclairage sécuritaire et une mise en lumière évocatrice;
  • Favoriser une gestion des eaux de pluie innovantes.

Le plan d’aménagement propose une large promenade permettant d’unifier le chemin Gilford et d’offrir un milieu de vie sécuritaire et invitant. Cette promenade est soulignée par un banc continu en pierre qui évoque la pierre grise des anciennes carrières du secteur. Au sol, le motif de pavés rappelle les strates de pierres de hauteurs différentes que l’on peut remarquer dans les carrières de pierres.

Pour renforcer le pôle de mobilité active, la traverse sera surélevée au croisement de la rue Rivard. Les véhicules qui circulent sur la rue Rivard devront monter à base vitesse sur la promenade. Un corridor de circulation libre d’obstacles est prévu le long des bâtiments sur le côté sud.

En réduisant la largeur de la chaussée, on aménage un lieu de rencontre agréable et sécuritaire avec du mobilier fixe et amovible, des supports à vélos et une fontaine. Cette nouvelle configuration permet d’augmenter le couvert végétal du triangle vert et d’ajouter des plantations devant le bâtiment de la caisse Desjardins.  Devant l’École supérieure de ballet du Québec, on installera une saillie qui permet de sécuriser les traverses piétonnes.

À l’intersection de la rue Rivard, la rue est partagée pour permettre l’accès aux véhicules d’urgence. Du côté nord, le retrait du trottoir nous permettra d’aménager un nouveau jardin de pluie bordé d’un long banc en pierre. Vers la rue St-Denis, on préservera un espace pour les terrasses commerciales sous le couvert végétal de nouveaux arbres. La superficie pour l’aménagement des terrasses sera légèrement augmentée.

Pour compléter le réaménagement, l’éclairage proposé s’inspire de l’ancien ruisseau qui croisait le chemin des Carrières. Des projections lumineuses évoquant la surface de l’eau créeront une ambiance lumineuse colorée et originale pour le chemin dès la tombée du jour. Une signature visuelle unique qui s’inscrit dans l’histoire du lieu.

Le projet sera en appel d’offres dès 2023 pour ensuite être complété lors de travaux qui se feront au cours du printemps et de l’été de la même année.