Quoi faire après une inondation

Mis à jour le 29 novembre 2022
Temps de lecture : 5 min

Vous avez été évacué pendant les inondations? Voici les étapes pour réintégrer votre domicile en toute sécurité. Suivez nos conseils pour déceler les risques potentiels et nettoyer votre maison.

Quand retourner chez soi

Vous devez attendre l’autorisation du Service de sécurité incendie de Montréal avant de retourner à votre maison après une inondation. Une fois chez vous, il est aussi important de vous assurer que votre maison est sécuritaire.

Vous avez un doute sur l’état de votre maison? Communiquez avec le 311 afin de planifier une inspection.

Un danger est imminent? Composez le 911 pour que des intervenants se rendent rapidement sur les lieux.

Retourner chez soi

Préférez un retour à la maison de jour : vous pourrez plus facilement observer les dommages. À votre arrivée, prenez le temps d’inspecter l’extérieur et l’intérieur de votre maison afin de détecter les dommages et les dangers potentiels.

Vous devez effectuer des travaux importants avant de réintégrer votre maison?  Assurez-vous de sécuriser votre domicilepour le protéger contre les pilleurs.

Dommages et indemnisations

  • Dressez un inventaire de tous les dommages à l’intérieur et à l’extérieur de votre domicile.
  • Prenez des photos ou faites une vidéo des dommages.
  • Faites parvenir à votre assureur les documents afin qu’il puisse constater les dégâts.
  • Conservez les reçus de toutes vos dépenses.
  • Renseignez-vous sur les programmes d’indemnisation offerts par le ministère de la Sécurité publique.
  • Votre maison a été inondée en raison d’un refoulement d’égout causé par les crues printanières? Vous pouvez demander une vérification du réseau d’aqueduc et d’égout de la Ville si vous suspectez une non-conformité ou un bris. Communiquez avec le 311 pour connaître la marche à suivre.

Inspection à l’extérieur

  • Inspectez la structure du bâtiment pour déceler des signes d’affaiblissement : fissures, gonflements, effritement de joints de maçonnerie, par exemple. Si vous observez ces signes, communiquez avec le 311 pour prévoir une inspection. Vous pourrez vous réinstaller chez vous lorsque les lieux seront sécurisés.
  • Assurez-vous que les fondations n’ont pas été endommagées et que des éléments structuraux n’ont pas été emportés par les eaux. Si vous observez de tels signes, sortez immédiatement et communiquez avec le 911 puisqu’il y a des risques pour votre sécurité. 
  • Dégagez les portes et les fenêtres de votre maison en retirant, par exemple, les sacs de sable.
  • Regroupez les branches cassées, sacs de sable et autres débris sur votre terrain, près de la rue. Des consignes spéciales pourraient vous être communiquées pour le ramassage (collectes spéciales et lieux de dépôts).
  • Signalez au 311 tout danger à proximité (trottoir, rue) : arbre déraciné, branches cassées sur un véhicule ou qui menacent de tomber, débris important qui bloque la voie, couvercle de bouche d’égout déplacé, panneaux de signalisation déplacés.
  • Communiquez avec  Hydro-Québec pour signaler la présence de fils électriques endommagés. Si des fils de télécommunications sont coupés, communiquez plutôt avec votre fournisseur. 
  • Si le branchement des réservoirs extérieurs de propane ou de mazout semble défectueux, communiquez avec une personne membre de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec pour planifier une inspection et la remise en service de l’appareil.
  • Un véhicule qui a été inondé n’est plus sécuritaire (voiture, moto, autocaravane ou roulotte). Consultez la page véhicules routiers inondés de la Société de l’assurance automobile du Québec.

Inspection à l’intérieur

Murs, plancher et plafond

  • Évacuez progressivement l’eau par pompage du sous-sol. Attention : si l’eau est évacuée trop rapidement, les murs de fondation du bâtiment pourraient être endommagés et même s’effondrer.
  • Inspectez les murs et les planchers et notez les signes d’affaissement ou de fléchissement : gonflement, courbure ou gondolement, par exemple. Si vous observez de tels signes, sortez immédiatement et faites inspecter votre maison par un professionnel, comme un inspecteur en bâtiment.
  • Retirez tout élément de finition intérieure gonflé par l’eau qui risque de se détacher ou de tomber.
  • Vérifiez si vos avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone sont fonctionnels.

Électricité

  • Évitez toujours d’entrer dans une pièce inondée dans laquelle se trouvent des appareils électriques allumés ou des câbles.
  • Évitez toujours de toucher à un panneau électrique qui a été immergé. Communiquez avec Hydro-Québec et consultez la page Sécurité et électricité – quoi faire en cas d’inondation pour plus d’information.
  • Faites appel à un entrepreneur électricien, membre de la Corporation des maîtres électriciens du Québec, pour faire inspecter, réparer ou remplacer vos installations électriques.
  • Évitez de brancher un appareil électrique s’il y a de l’eau au sol ou si vous avez les mains ou les pieds mouillés. 
  • Faites vérifier par un réparateur ou un maître électricien les électroménagers et les luminaires qui ont été inondés. Les filtres et l’isolation des chauffe-eau, des réfrigérateurs et, des congélateurs devront être remplacés. 
  • Si vous devez utiliser des bougies, chandelles ou lampes à l’huile en attendant la fin de travaux, respectez les consignes de sécurité.
  • Si votre bâtiment est équipé d’un système d’alarme incendie, assurez-vous qu’il est fonctionnel. Si ce n’est pas le cas, contactez votre compagnie de système d’alarme, et ce, avant de réintégrer le bâtiment.

Appareils à combustion, au gaz naturel, au propane et au mazout

  • Éviter d’utiliser dans la maison des appareils destinés à un usage extérieur (ex. : génératrices, pompes, etc.). Ces appareils peuvent produire des quantités mortelles de monoxyde de carbone. 
  • Assurez-vous d’avoir un détecteur de monoxyde de carbone si vous utilisez un appareil à combustion prévu pour une utilisation dans la maison, comme une chaufferette ou un radiateur portatif au propane.
  • Faites appel à un membre de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec pour inspecter vos appareils au gaz naturel, au propane et au mazout, et effectuer les travaux nécessaires. Consultez les listes de vérification après une inondation par type d’appareil sur le site de la Régie du bâtiment du Québec.
  • Communiquez avec Énergir si l’alimentation en gaz naturel a été interrompue. Consultez la procédure à suivre sur le site d’Énergir.
  • Laissez l’entrée de gaz naturel fermée. Si elle est ouverte et qu’un appareil raccordé a été immergé, fermez l’entrée et informez Énergir. 
  • Respectez des pratiques sécuritaires si vous utilisez ou entreposez des matières dangereuses (combustibles, produits inflammables).

Appareils de chauffage

  • Faites examiner votre système de chauffage central par une personne qualifiée avant de l’utiliser de nouveau.
  • Nettoyez soigneusement ou remplacez les conduits d’air pulsé et de reprise qui ont été mouillés.
  • Remplacez les filtres et l’isolation des générateurs d’air chaud.

Eau potable

À moins d’indications contraires, l’eau provenant du réseau d’aqueduc est potable. En cas de doute, communiquez avec le 311.

  • Faites vérifier l’intégrité des équipements du puits, plus particulièrement le circuit électrique, par un professionnel compétent membre de la Corporation des maîtres électriciens du Québec.
  • Désinfectez le puits selon la procédure suggérée par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Vérifiez si votre système de gicleurs ou de canalisations d’incendie est fonctionnel. Si ce n’est pas le cas, communiquez avec votre fournisseur pour le remettre en fonction avant de réintégrer le bâtiment.

Eaux usées

Si l’évacuation des eaux usées de votre bâtiment est assurée par le réseau municipal, ce dernier fonctionnera normalement.

  • Faites appel à une personne qualifiée si le système de votre fosse septique présente des problèmes de fonctionnement. 
  • Assurez-vous de conserver suffisamment de liquide si vous faites vider la fosse septique. Autrement, si le sol est gorgé d’eau, le réservoir pourrait flotter.

Nettoyer et prévenir la moisissure

Les personnes les plus vulnérables (personnes âgées, jeunes enfants, femme enceintes, personnes avec des troubles respiratoires ou dont le système immunitaire est affaibli) devraient quitter le domicile jusqu’à la fin du nettoyage.

La moisissure peut prendre différentes formes dans votre domicile. Voici ce que vous devez surveiller :

  • taches verdâtres ou noires
  • cernes, gondolements ou autres signes d’infiltration d’eau
  • odeur nauséabonde de moisi ou de terre

Consignes pour le nettoyage

  • Désinfectez les surfaces qui ont pu être en contact avec de l’eau souillée à l’aide de produits prévus à cet effet. Portez des bottes de caoutchouc, des lunettes de protection et un masque antipoussière.
  • Ventilez et déshumidifiez votre maison jusqu’à ce que toutes les surfaces soient totalement sèches. 
  • Enlevez la partie mouillée du gypse et des autres matériaux qui constituent les murs, comme l’isolant, sur au moins 50 centimètres (20 pouces) au-dessus du niveau atteint par l’eau. Laissez les murs ouverts jusqu’à ce que le bois et les autres matériaux soient complètement secs. Cela peut prendre plusieurs semaines.
  • Jetez tous les éléments absorbants qui ont été en contact avec l’eau : tapis, matelas, meubles rembourrés, etc.
  • Jetez également tous les aliments, médicaments, articles de toilette et produits de beauté qui ont été en contact avec l’eau.  
  • Débarrassez-vous des résidus domestiques dangereux (peinture, huile usagée, solvant, etc.) en les apportant dans un écocentre.
  • Évitez d’accumuler des débris de démolition à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison : ils augmentent les risques d’incendie.