Le Grand Prix du livre de Montréal 2021

Mis à jour le 8 novembre 2021
Temps de lecture : 2 min

Le Grand Prix du livre de Montréal promeut l’excellence en création littéraire et souligne le dynamisme du milieu de l’édition. Il met en valeur une œuvre nouvellement parue dont la facture et l’originalité se révèlent exceptionnelles.

Reconnaissance de l’excellence

Le Grand Prix du livre de Montréal est l’une des distinctions littéraires québécoises majeures qui contribuent à la diffusion d’un ouvrage. Il honore des autrices et auteurs qui marquent l’édition québécoise. Un jury de 5 membres décerne annuellement cette reconnaissance en novembre, avant l’ouverture du Salon du livre de Montréal.

Une bourse de 15 000 $ est offerte par la Ville à l’autrice, à l’auteur ou aux coautrices ou coauteurs d’un ouvrage, de langue française ou anglaise, pour la facture exceptionnelle et l’apport original de cette publication. Quatre finalistes remportent une bourse de 1 000 $.

Le lauréat 2021

L’auteur Nicholas Dawson remporte le Grand Prix du livre de Montréal 2021 pour son livre  « Désormais, ma demeure », publié aux éditions Triptyque.

Faites connaissance avec le lauréat, qui partage dans une vidéo la démarche derrière son œuvre.

Commentaire du jury

« Cette année, le jury du Grand Prix du livre de Montréal a choisi de primer “Désormais, ma demeure”, de Nicholas Dawson, un essai bouleversant qui explore de façon inédite le thème de la dépression en l’examinant à travers le prisme de la condition queer et la problématique transgénérationnelle de l’immigrant. 

Le jury a apprécié l’originalité de ce journal qui égrène les divers états d’une traversée de l’acédie moderne. Bien qu’il soit émaillé de recherches savantes, cet essai arrive à imposer, avec une rare habileté, le rythme et la musique d’une élégie. Ce travail de composition, avec ses traces d’espagnol et d’anglais, est remarquable.

La franchise et l’authenticité sont également présentes dans cette exploration. “Peur et honte : reliques majeures de la maladie, celles que je tente encore de saisir avec mes récits”, avoue l’auteur pour qui, si le livre est la demeure de l’écrivain, l’écriture en est la lumière. »

Les finalistes 2021

Les 4 autres livres finalistes de 2021 étaient :

  • « Okinum », d’Émilie Monnet, éditions Les Herbes rouges
  • « La patience du lichen », de Noémie Pomerleau-Cloutier, éditions La Peuplade
  • « Permanent Revolution », de Gail Scott, éditions Book*hug Press
  • « Rien du tout », d’Olivia Tapiero, éditions Mémoire d’encrier

 

En plus des finalistes, les 5 titres suivants faisaient également partie de la Sélection du jury :

  • « L’œil du maître », de Dalie Giroux, éditions Mémoire d’encrier
  • « L’état sauvage », de Pierre Ouellet, éditions Druide
  • « Em », de  Kim Thúy, éditions Libre Expression
  • « Mon frère Paul », de Marité Villeneuve, éditions Del Busso
  • « We, Jane », d’Aimee Wall, éditions Book*hug Press

Le jury du Grand Prix du livre de Montréal est représentatif de différents secteurs de l’industrie du livre et des courants littéraires et intellectuels contemporains montréalais. Présidé par Michael Delisle, le jury 2021 était composé de Marie-Célie Agnant, Arianne Des Rochers, Ayavi Lake, Luke Langille et Pierrot Ross-Tremblay.

Œuvres primées des éditions précédentes

Pour vos prochaines lectures, découvrez les œuvres primées des éditions précédentes.