Prix François-Houdé 2021

Mis à jour le 25 novembre 2021
Temps de lecture : 2 min

Le Prix François-Houdé récompense l’excellence en métiers d’art. Chaque année, la Ville décerne cette distinction conjointement avec le Conseil des métiers d’art du Québec (CMAQ).

Doté d’une bourse de 5 000 $, ce Prix reconnaît un ou une artiste en début de carrière.

La lauréate 2021

Pauline Guidera

Portrait de Pauline Guidera. Crédit photo : Florence Poirier

Les œuvres de cette céramiste sont incrustées d’images inspirées de la mythologie grecque ou de souvenirs de contes enfantins.

Crédit photo : Florence Poirier

Les finalistes

Le jury composé de professionnels et de professionnelles en métiers d’art a sélectionné :

Brigitte Dahan

Brigitte Dahan
À travers sa série de sculptures « L’étreinte », cette artiste évoque le besoin de rapprochement, après la distanciation sociale liée à la pandémie.

Charlie Larouche-Potvin

Charlie Larouche-Potvin
Les œuvres de cet artiste verrier s’inspirent des coupes vénitiennes fabriquées depuis des siècles sur l’île de Murano, en Italie.

Chris Fusaro

Portrait de Chris Fusaro. Crédit : Samuel Pasquier

À travers le mobilier, la pratique de l’artiste explore la production industrielle en y incorporant des techniques et matériaux qui tendent à s’en distinguer.

Crédit photo : Samuel Pasquier

Corinne Bourget et Niki Jessup

Corinne Bourget et Niki Jessup. Crédit : Micheal Beaulieu

Ces 2 artistes travaillent le cuir pour créer des chaussures en utilisant des techniques traditionnelles dans une esthétique moderne.

Crédit photo : Micheal Beaulieu

Cybèle Beaudoin Pilon

Cybèle Beaudoin Pilon. Crédit : Les Marois

Artiste céramiste, elle aborde le motif comme forme de communication visuelle.

Crédit photo : Les Marois

David Frigon-Lavoie

David Frigon. Crédit : Thomas Creuzot

Dans sa série « Canal Lachine », cet artiste verrier utilise la technique « Incalmo », qui consiste à assembler à chaud 2 parties de couleur différente d’un objet.

Crédit photo : Thomas Creuzot

Delphine Platten

Delphine Platten
Cette artiste développe des pratiques collaboratives et expérimentales dont l’utilisation du papier pour réaliser des reliures au lieu du traditionnel cuir.

Lucie Leroux

Lucie Leroux. Crédit : Gaby Dalia

Cette artiste explore, imprime, plisse, enduit le textile pour repousser les limites de la matière.

Crédit photo : Gaby Dalia

Exposition des œuvres

Les œuvres de la lauréate et des finalistes seront exposées à la galerie La Guilde, du 25 novembre 2021 au 20 février 2022.Les réalisations de la tisserande Julie Bénédicte Lambert, lauréate de l’édition 2020, seront également présentées.

Le prix Francois-Houdé récompense l’excellence de la nouvelle création montréalaise en métiers d’art et favorise la diffusion d’œuvres d’artistes en début de carrière. 

Il souligne le travail remarquable de créateurs et de créatrices qui transforment le bois, le cuir, les textiles, les métaux, le verre, la céramique, le papier ou d’autres matières. La Ville fait  l’acquisition de certaines créations auprès des finalistes pour sa Collection.