Projet pilote urbain 5G

Mis à jour le 25 mai 2021
Temps de lecture : 2 min

La Ville de Montréal entreprend un projet pilote pour favoriser un déploiement concerté et optimal des infrastructures 5G sur son territoire.

Le réseau 5G, ou de 5e génération, permet des communications sans fil ultra-fiables et à très haut débit. Cela ouvre la voie au développement de nouvelles applications et de produits et services innovants, tels que les objets connectés, les soins de santé à distance, la réalité virtuelle et bien d’autres.

Cette technologie entraîne la mise en place de nouvelles infrastructures sur le territoire de la Ville. Comme les télécommunications relèvent de la compétence du gouvernement fédéral, la Ville collabore à ce projet pour favoriser un développement harmonieux des infrastructures 5G sur son territoire. Elle s’assure ainsi que sa voix, et celle de la population montréalaise, soient prises en considération.

Un projet de 24 à 36 mois

Ce projet pilote porte sur l’installation de petites antennes, ou microcellules, sur des feux de circulation et des lampadaires, au centre-ville de Montréal. 

Il permettra :

  • D’évaluer le potentiel de cette nouvelle technologie, son mode d’installation et de fonctionnement sur le mobilier urbain. 
  • De favoriser un déploiement futur de la 5G sur le territoire de la Ville qui soit structuré et harmonisé.

Pourquoi la Ville s'implique-t-elle dans la 5G?

La Ville est consciente de l’important potentiel de transformation que la 5G aura pour elle et ses citoyens. Dans le contexte de la ville de demain, cette technologie permettra de développer des services innovants dans différents domaines :

  • Réduction de la fracture numérique
  • Gestion efficiente du mobilier urbain
  • Services innovants en matière de sécurité publique
  • Transport, mobilité et véhicules connectés.

Montréal travaille en collaboration avec Beanfield Metroconnect, Bell, Rogers, Telus et Vidéotron, fournit son expertise et met à disposition son mobilier urbain.

Un comité de santé

Un comité de santé et d’acceptabilité sociale accompagne la Ville dans le projet pilote urbain 5G. Ce comité compte sur la participation de la Direction régionale de santé publique de Montréal et le soutien de l’Institut national de santé publique du Québec.

La réglementation canadienne limite les expositions aux radiofréquences bien au-dessous du seuil qui serait dangereux pour la santé. Les lignes directrices établies par Santé Canada sur l’exposition aux radiofréquences, qui sont parmi les plus strictes au monde, s’appliquent à l’ensemble des infrastructures de télécommunication sans fil. L’ensemble des installations du projet pilote 5G émettront une radiofréquence largement inférieure aux niveaux établis par Santé Canada.

Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter la foire au question de l’Institut national de la santé publique du Québec, ainsi que le site de Santé Canada.

Recherche rapide