Une microforêt poussera sur Le Plateau

Mis à jour le 11 novembre 2022
Temps de lecture : 2 min

Afin de favoriser la biodiversité et réduire les îlots de chaleur urbains, l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal va aménager une microforêt dans le parc Laurier.

Cet aménagement s’inspire de la méthode Miyawaki, développée par le botaniste japonais Akira Miyawaki, qui consiste à créer des forêts denses à croissance rapide sur de petits espaces en ville. Une microforêt pousserait plus vite, créerait plus de biodiversité et capterait plus de carbone qu’une forêt conventionnelle.

Emplacement, taille et composition de la microforêt

La microforêt sera dans le nord-ouest du parc Sir Wilfrid-Laurier, près de l’aire d’exercice canin.

La microforêt sera de 400 m2, soit la taille de deux terrains de tennis! En tout, 1 200 arbres et arbustes  indigènes y seront plantés. C’est trois arbres par mètre carré! Cette méthode de plantation serrée s’avère très efficace, parce que chaque arbre trouve sa place et rentabilise chaque puits de lumière et les racines s’entraident en créant une sorte de microclimat.  La proximité des arbres rendra aussi la forêt plus résiliente face aux aléas climatiques (vent, froid, gel, canicule…) En clair, plus c’est dense, mieux c’est!

La vingtaine d’espèces indigènes qui y seront plantées seront variées. Chêne rouge, érable argenté, arbustes, noisetiers d’Amérique, amélanchier à feuille d’aulne, aronie noire, sureau banc, camérisier etc. Des petits arbres pouvant atteindre de 25 à 40 cm de diamètre et 50 cm de hauteur seront privilégiés. Le sol sera également recouvert de paillis et de compost.

Échéancier

Nos équipes vont procéder à la préparation du terrain avant le gel. Ils vont notamment creuser et retourner la terre et installer des clôtures qui resteront en place au moins cinq ans.

En 2023, un semis de sarrasin sera fait comme engrais vert. Ce dernier combat les herbes indésirables et sert de nourriture aux pollinisateurs. Les plantations suivront.

La microforêt sera entretenue, arrosée et désherbée pendant au minimum trois ans. En quelques années, un couvert végétal dense rappelant celui d’une forêt primaire émergera. Une canopée fermée sera atteinte en cinq ans, et une forêt adulte en 20 ans.

Avantages de la microforêt

En plus de créer un poumon supplémentaire pour filtrer l’air dans Le Plateau, la microforêt :

  • constitue un îlot de verdure supplémentaire;
  • augmente la canopée en ville;
  • favorise la biodiversité;
  • est un puits de carbone considérable;
  • retient les eaux de pluie
  • participe à la réduction des îlots de chaleur et à la transition écologique;
  • améliore la qualité de vie et offre une expérience contemplative à la population.