Vous voulez demander une mesure d’apaisement de la circulation sur votre rue?

Mis à jour le 10 janvier 2022
Temps de lecture : 3 min

Informez-vous sur les nouvelles procédures pour demander des mesures d’apaisement de la circulation à Montréal-Nord.

Devant le nombre croissant de demandes de modification à la signalisation et d’installation de mesures d’apaisement de la circulation dans les rues locales, l’arrondissement de Montréal-Nord met en place une nouvelle procédure pour faciliter le dépôt et l’analyse des requêtes des citoyens. Auparavant enregistrées via le 311, les requêtes des citoyens seront désormais reçues par le biais d’un formulaire accessible en ligne sur la vitrine Web de l’arrondissement. Cette procédure déclenchera une analyse des demandes de citoyens.

Un nombre important de requêtes enregistrées à l’arrondissement

Entre 2019 et 2021, ce sont près de 150 requêtes relatives aux excès de vitesse dans nos rues locales qui ont été déposées par les citoyens de Montréal-Nord. Le nombre de requêtes a doublé en 2021 en comparaison à 2019. Le nombre croissant de demandes reçues annuellement a occasionné des retards dans le traitement de ces dernières.

La mise en place de la nouvelle procédure contribuera à améliorer les délais d’analyse et de traitement des demandes citoyennes. Rappelons que dans la dernière année,  l’arrondissement a abaissé la vitesse de circulation sur ses rues locales à 30 km/h, s’est doté d’outils pour apaiser la circulation : compteur de vitesse, stèle indicatrice de vitesse, dos d’âne temporaire. Ces mesures, appréciées par les résidents, ont généré de nouvelles demandes auxquelles l’arrondissement compte bien répondre. 

Pour permettre l’analyse des demandes, l’arrondissement s’est équipé en 2021 d’outils lui permettant d’effectuer les comptages véhiculaires nécessaires sur les rues locales afin de prendre les mesures adaptées à chacune des problématiques.

Quelles sont les mesures d'apaisement de la circulation les plus utilisées?

Plusieurs mesures de modération de la circulation identifiées par le Guide canadien de modération de la circulation et autres documents de référence peuvent être mises en place dans les rues de l’arrondissement de Montréal-Nord. Les mesures décrites ci-après ont déjà prouvé leur efficacité sur certaines rues. Pour plus d’informations sur chacune des mesures, veuillez consulter le menu déroulant.

Les afficheurs de vitesse

Cette mesure consiste en un afficheur de vitesse de dimension semblable à celle d’un panneau de signalisation standard installé sur une période de deux à quatre semaines sur un poteau ou lampadaire existant. Cet appareil, qui fonctionne à l’énergie solaire, peut être installé sur toutes les rues, même les collectrices et les artères.  

Les dos d’âne temporaires

Des dos d’âne temporaires, en caoutchouc, sont généralement installés durant la période de mai à novembre. Ils doivent être retirés durant la saison hivernale, car les manœuvres de déneigement peuvent les endommager. Les dos d’âne temporaires peuvent être installés durant une saison afin de valider l’efficacité de cette mesure et pour valider l’acceptation, auprès des résidents, des niveaux sonores reliés aux freinages et accélérations dans les rues à fort débit véhiculaire. Les dos d’âne temporaires peuvent être aussi utilisés durant une ou deux saisons dans les rues où la reconstruction de la chaussée est prévue à court terme. En effet, puisque les coûts associés à la construction des dos d’âne en asphalte sont importants, il est souhaitable qu’ils demeurent sur place le plus longtemps possible. Les dos d’âne amovibles permettent donc de bénéficier de cette mesure d’apaisement de la circulation plus rapidement sans devoir attendre que la chaussée soit reconstruite.

Les intersections surélevées

Une intersection surélevée est une intersection où la chaussée a été élevée par rapport au niveau des rues y menant.

Les balises et délinéateurs

La balise pour l’apaisement de la circulation est une mesure saisonnière implantée généralement au centre de la chaussée sur les rues à double sens de circulation. D’une hauteur d’environ 122 cm et d’une largeur de 30 cm, elle représente un obstacle physique sur la rue. Elle réduit l’espace disponible pour circuler et force les automobilistes à mieux diriger leur trajectoire, les incitant du même coup à modérer leur vitesse. Des analyses de vitesse ont permis de constater que cette mesure peut réduire les vitesses moyennes entre 4 et 14 km/h. Les balises sont également utilisées pour rappeler certaines obligations aux automobilistes, comme la limite de vitesse ou la priorité aux piétons à un passage piéton non protégé. L’efficacité des balises est déterminée principalement par la largeur de la chaussée, le taux d’occupation de stationnement sur rue ainsi que de l’espacement entre les balises. Contrairement à l’utilisation des dos d’âne, les balises ne ralentissent pas les véhicules d’urgence et incitent les automobilistes à adopter une conduite à vitesse basse et constante minimisant le bruit et la consommation d’énergie. 

Le délinéateur est une mesure saisonnière généralement implantée à côté des balises afin de créer un obstacle additionnel pour mieux canaliser et apaiser la circulation dans les rues excessivement larges ou à sens unique. Les délinéateurs peuvent être également utilisés pour délimiter les sentiers sur la chaussée réservée aux transports actifs (cyclistes et piétons).

Les saillies de trottoir

Une saillie de trottoir est un prolongement du trottoir à l’intersection pour rendre les piétons plus visibles et diminuer leur exposition aux collisions en y réduisant la distance de traverse. Une saillie de trottoir peut aussi être utilisée pour réduire la largeur ou le nombre de voies de circulation.

Surveillance policière

Les policiers se rendent sur place pour faire de la sensibilisation ou effectuer des opérations radar.

Comment déposer une demande d'installation d'une mesure d'apaisement?