Bureau de la transition écologique et de la résilience

DirecteurSidney Ribaux

Le Bureau de la transition écologique et de la résilience s’assure que la Ville de Montréal transforme ses façons de faire et augmente sa résilience face aux enjeux environnementaux comme la crise climatique et la perte de la biodiversité.

Le BTER cultive une approche axée sur la transition écologique équitable et sur la résilience en proposant des directives, politiques et règlements ainsi que des mesures budgétaires et fiscales. Il accompagne les unités administratives de la Ville et agit comme partenaire des parties prenantes montréalaises pour transformer notre territoire et notre économie.

Mission

  • Le Bureau de la transition écologique et de la résilience s’assure que la Ville de Montréal transforme ses façons de faire et augmente sa résilience face aux enjeux tels que la lutte et l’adaptation aux changements climatiques.
  • Le BTER cultive une approche axée sur la transition écologique équitable et sur la résilience en proposant des directives, politiques et règlements ainsi que des mesures budgétaires et fiscales.
  • Il accompagne les unités administratives de la Ville et agit comme partenaire des parties prenantes montréalaises pour transformer notre territoire et notre économie.

Actions prioritaires 2022

  • Continuer le déploiement du Plan climat 2020-2030 en poursuivant les études pour la mise en place d’un projet pilote de Zone faible émission (ZFE), en travaillant à une méthodologie pour réserver une partie du PDI pour les infrastructures naturelles et innovantes et en publiant un recensement des mesures d’écofiscalité à la portée de la Ville de Montréal;
  • Publier la première reddition de comptes annuelle du Plan climat 2020-2030;
  • Élaborer et lancer un programme de réfection des jardins communautaires.

Les inventaires de gaz à effet de serre (GES)

Les inventaires de gaz à effet de serre (GES) visent à mesurer et à comprendre l’impact de l’activité humaine sur les changements climatiques. Ils répertorient les émissions estimées de GES de l’agglomération de Montréal. 

L’objectif de la Ville est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55 % d’ici 10 ans, basé sur l’année de référence de 1990, et d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050.