Service de police de la Ville de Montréal

Directrice par intérimSophie Roy

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) protège la vie et les biens, maintient la paix et la sécurité publique, prévient le crime et fait respecter les lois. Présent dans les postes de quartier, le personnel policier accompagne les personnes qui signalent un événement.

Mission

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a pour mission de protéger la vie et les biens des citoyennes et des citoyens, de maintenir la paix et la sécurité publique, de prévenir et de combattre le crime et de faire respecter les lois et règlements en vigueur (articles 48 et 69 de la Loi sur la police, RLRQ, c. P-13.1).

En partenariat avec les institutions, les groupes communautaires, ainsi que la population de l’agglomération de Montréal, le SPVM s’engage à réduire la criminalité, à améliorer le bilan routier, à favoriser le sentiment de sécurité, à développer un milieu de vie paisible et sûr, et ce, dans le respect des droits et libertés garantis par les chartes canadienne et québécoise.

Actions prioritaires 2022

  • Poursuivre la lutte aux violences armées par les actions concertées des ressources policières et des divers acteurs et partenaires impliqués;
  • Déployer toutes les équipes de concertation communautaire et de rapprochement (ECCR) prévues (des effectifs ECCR seront présents dans les secteurs du centre-ville, du nord-est et du sud-ouest de l’île de Montréal);
  • Étudier la faisabilité technologique d’intégrer à des téléphones intelligents, les caméras portatives dont les policières et policiers seront dotés. Cette étape contribuera notamment aux travaux des comités de travail pilotés par le ministère de la Sécurité publique (MSP) en matière de caméras portatives au Québec;
  • Procéder à la mise en fonction officielle de la nouvelle section spécialisée en matière de lutte aux violences conjugales. Elle permettra d’offrir un accompagnement plus personnalisé aux victimes de violence conjugale et d’optimiser le référencement des agresseurs vers les ressources appropriées. La section travaillera aussi à consolider sa communauté de pratique au sein de laquelle un agent en violence conjugale et intrafamiliale (VCI) agit à titre de personne-ressource dans chaque unité et centre d’enquête du Service;
  • Recevoir et analyser les résultats du second mandat des chercheurs indépendants sur les impacts de l’application de la Politique sur les interpellations policières et réaliser le premier bilan des activités des coachs en soutien aux policiers;
  • Poursuivre les activités pour favoriser la diversité au sein de la main-d’œuvre;
  • Mettre en place une structure d’intelligence d’affaires qui permettra au Service un meilleur accès à ses données, à leur traitement et leur analyse afin d’optimiser la prise de décision et l’information communiquée à la population.

Contenus utiles