Découvrez
Saint-Léonard

L’arrondissement de Saint-Léonard se démarque par son milieu de vie de qualité, attractif et sécuritaire, par la beauté de ses parcs et de ses espaces verts ainsi que ses installations modernes. Situé dans l’est de Montréal, l’arrondissement a une situation stratégique avec un grand potentiel de revitalisation économique, grâce à la proximité d’axes routiers majeurs. La mixité sociale, culturelle et intergénérationnelle ainsi que la fierté et la vitalité de la communauté léonardoise sont les forces de l’arrondissement.

Saint-Léonard 2030
Avec l’adoption de son plan stratégique Saint-Léonard 2030, Saint-Léonard s’est doté d’une vision claire pour les prochaines années : être un arrondissement incontournable et inspirant pour son effervescence sociale et économique, résolument engagé envers la qualité de vie de ses citoyens, la mobilité active et collective et le développement durable. 
Pour atteindre cette vision d’ici 2030, l’arrondissement travaille sur 5 grands piliers : offrir une expérience citoyenne inspirante, développer le territoire de manière durable, maximiser le potentiel des retombées générées par le prolongement de la ligne bleue  du métro, revitaliser les zones économiques actuelles et être une organisation municipale performante, innovante, mobilisatrice et responsable.
 
Histoire de Saint-Léonard

De l’année de sa fondation, en 1886, à aujourd’hui, l’histoire de Saint-Léonard se découpe en trois épisodes marquants, soit :

- De 1886 au milieu des années 1950 : la vie rurale Saint-Léonard est d’abord un petit village. Sa population est stable et homogène. Elle est composée de Canadiens français, catholiques qui tirent l’essentiel de leurs revenus des travaux agricoles.

- De 1955 au milieu des années 1970 : l’explosion domiciliaire et démographique Les chantiers de construction d’habitations familiales se multiplient; la population explose, passant de 925 habitants en 1956, à 52 040 habitants en 1971. Le tout débute par l’initiative d’un groupe de Montréalais, réunis dans la Coopérative d’habitation de Montréal, qui décident d’acheter une terre à Saint-Léonard. Cette terre occupe aujourd’hui le secteur des rues Aimé-Renaud, des Artisans, Alphonse-Desjardins, la Place des Fondateurs et des rues avoisinantes. Le bouleversement domiciliaire coïncide avec deux autres événements majeurs, soit l’arrivée en grand nombre d’une population de néo-Canadiens d’origine italienne, qui va modifier la dynamique sociale et enrichir la communauté léonardoise au plan humain, social et culturel ainsi que l’élaboration d’un plan d’urbanisme, qui va façonner le territoire de Saint-Léonard.

- De la fin des années 1970 à aujourd’hui : la consolidation et l’ouverture sur le monde Cette période est marquée par la diversification du tissu social et humaine de la ville et de l’arrondissement de Saint-Léonard. Aux Canadiens français et aux Léonardois d’origine italienne, se joignent des néo-Canadiens provenant de divers pays.

Quartiers

La rue Jean-Talon est dans l'arrondissement Saint-Léonard à Montréal.

Rue Jean-Talon Est

La rue Jean-Talon Est regroupe plus de 270 commerces et entreprises. Traversant Saint-Léonard d’est en ouest, cette artère commerciale contribue au rayonnement économique et culturel de l’arrondissement. Elle est reconnue pour la qualité de ses services et l’implication de ses commerçants dans la communauté.
La mairie d'arrondissement de Saint-Léonard

Le coeur de Saint-Léonard

Lieu rassemblant la mairie d’arrondissement, la bibliothèque de Saint-Léonard, l’aréna Martin-Brodeur, un terrain synthétique multisports, le complexe aquatique de Saint-Léonard et la parc Wilfrid-Bastien, il est le coeur civique, sportif et culturel de Saint-Léonard.

Chiffres clés

  • 13,5 km²
    superficie
  • 80 811
    population
  • 5 986
    habitant au km²
  • 279 200 $
    valeur moyenne des appartements - condo
  • 531 700 $
    valeur moyenne d'une propriété unifamiliale