Agrile du frêne : pourquoi abattre mon arbre

Mis à jour le 7 septembre 2022
Temps de lecture : 1 min

Saviez-vous que l’agrile affecte la santé des frênes et que ceux qui dépérissent doivent être abattus dans les meilleurs délais? Plus vous attendez, plus votre arbre risque de devenir dangereux.

Vous avez l’obligation de faire abattre les frênes morts ou dépérissants situés sur votre propriété. La Ville vous offre d’ailleurs une subvention pour rembourser une partie des coûts d’abattage, à condition que vous remplaciez votre frêne. 

Les arbres procurent de nombreux bienfaits et contribuent à la lutte contre les changements climatiques. Il est donc important de remplacer les frênes abattus.

Les risques

Les frênes dépérissants seront les premiers à perdre des branches lors de période de grands vents ou d’épisodes de verglas. En tombant, ces branches peuvent causer des dommages ou des blessures.

Que faire si votre frêne est en mauvais état?

Les frênes morts ou ayant plus de 30 % de branches mortes à leur cime doivent être abattus dans les meilleurs délais. Si tel vous semble le cas, faites une demande de permis en ligne.

Ne tardez pas! Un arbre mort peut coûter beaucoup plus cher à faire abattre puisque des précautions supplémentaires seront nécessaires pour faire le travail de manière sécuritaire.

Une aide financière et une plantation gratuite

La Ville offre une aide financière équivalant à 10 $ par centimètre de diamètre du tronc de chacun des frênes abattus jusqu’à concurrence de 4 000 $ par propriété privée. Pour y avoir droit, vous devez accepter la plantation d’un arbre de remplacement pour chacun des frênes abattus pour lequel une subvention est demandée.  Cette plantation est réalisée gratuitement par la Ville de Montréal. 

Un choix de quelques essences adaptées à votre terrain vous sera proposé pour chaque nouvel arbre et une équipe de spécialistes se déplacera pour faire les plantations. Cette offre additionnelle a une valeur d’environ 300 $ par arbre planté.