En coulisse avec Katherine et Jessica de la bibliothèque Langelier

Mis à jour le 23 mars 2022
Temps de lecture : 3 min

Les installations culturelles de MHM sont ouvertes! Découvrez les gens passionnés qui y travaillent et rendent la culture accessible à la population à travers une série de portraits. Aujourd’hui, suivez-nous en coulisse avec Katherine Laprade et Jessica Lecavalier à la bibliothèque Langelier!

Arrivée à l’arrondissement depuis novembre dernier, Katherine est la toute nouvelle cheffe de section aux bibliothèques Langelier et Mercier. Quant à Jessica, elle est bibliothécaire à Langelier depuis 2009. Elles travaillent ensemble depuis seulement quelques mois, mais déjà une belle complicité les unit et celle-ci transparaît dans les services offerts à la clientèle de la bibliothèque!

D’abord, bienvenue dans MHM, Katherine!
Parlez-nous de la mission de la bibliothèque Langelier et de vos métiers.

Katherine : Merci! La bibliothèque est un lieu de diffusion, d’accès à l’information et d’apprentissage pour toute la communauté. Notre mission s’inscrit dans celles des bibliothèques de Montréal et prend racine dans l’accessibilité; elle offre à tout le monde un accès à la lecture, à l’information, au savoir, à la culture et aux loisirs. À Langelier, on dessert autant les clientèles adultes que jeunesse. 

Je m’occupe notamment des ressources humaines, du recrutement, de l’organisation du travail. Un des aspects de mon poste qui me stimule le plus, c’est de travailler avec toute l’équipe pour faire la promotion des services offerts et trouver des solutions pour en améliorer la qualité. Je veux aussi renforcer des partenariats existants et en créer de nouveaux avec des organismes de MHM.

Jessica : J’ai été cheffe de section par intérim pendant deux ans, en pleine pandémie. Ça a été tout un défi! Je suis de retour dans mon poste de bibliothécaire responsable des services au public et des collections. Je m’assure, entre autres, que les documents achetés correspondent aux besoins des usagers. Le service à la clientèle est au centre du travail des bibliothécaires. Par exemple, on offre des formations sur les nouvelles technologies, on oriente les gens en quête d’une suggestion de lecture, on accompagne un enfant qui fait une recherche pour l’école.

À quoi ressemble votre programmation en cours et à venir?

Jessica : Nous avons pu reprendre nos activités en bibliothèque depuis quelques semaines et ça nous réjouit! C’est le retour des heures du conte pour les tout-petits et, pour les adultes, c’est la reprise des clubs de lecture, de tricot et d’écriture. Les gens sont tellement contents de revenir chez nous! 

Parmi les nouveautés, nous avons une grainothèque depuis le 19 mars. Nous invitons d’ailleurs les gens à s’inscrire à la conférence sur la planification du potager le 26 mars. Cet été, la bibliOtente et le club de lecture jeunesse seront de retour! Une programmation plus étendue est prévue à l’automne.

Unique bibliothèque publique dans Mercier-Ouest, en quoi Langelier se distingue-t-elle au sein de MHM?

Jessica : Notre taux d’achalandage est très élevé! Langelier est grouillante de vie! Malgré l’espace restreint - nous devons faire preuve de créativité! - nous avons une grande salle multifonctionnelle qui se transforme en salle de conférence, d’exposition et de spectacle. Ça nous a permis de développer de belles collaborations avec des organismes et d’être bien implantés dans le quartier. Aussi, la bibliothèque est à seulement quelques minutes de marche de la station de métro Langelier, donc très facile d’accès. Et nous formons une équipe très passionnée, incluant les bibliotechniciens et les aide-bibliothécaires.

Katherine : En effet, dès mon arrivée à Langelier, j’ai tout de suite remarqué le dynamisme et l’entraide au sein de l’équipe. Elle est motivée, innovante et n’a pas peur de prendre des initiatives pour répondre aux besoins de notre clientèle. Aussi, nous avons une superbe collection de BD pour les jeunes, qui est très populaire. C’est d’ailleurs ce qui est emprunté le plus chez nous, et ce, malgré l’arrêt temporaire des visites de classe durant la pandémie. D’ailleurs, la section jeunesse est vraiment ludique avec son décor coloré. Avec tous les jeux, jouets et toutous, il n’est pas rare d’entendre les enfants pleurer car ils ne veulent pas partir!

À part ce coin jeunesse où les enfants se sentent vraisemblablement chez eux, avez-vous un coup de cœur culturel dans MHM?

Katherine : Les expositions à la maison de la culture Mercier abordent différentes thématiques et sont vraiment intéressantes. J’aime aussi beaucoup l’art public, dont les murales. Il y en a plusieurs dans MHM, dont celle en hommage à Armand Vaillancourt, près de Langelier, et Le bâtisseur d’avenir dans Mercier-Est.

Jessica : Mon coup de cœur va au projet de médiation culturelle Les coursières. Il y a eu des ateliers dans des organismes où les participants écrivaient des cartes postales destinées à un correspondant d’un autre organisme. Le projet se termine par l’exposition de la collection de cartes postales, avec dessins et aquarelles, à la maison de la culture Mercier du 5 mai au 5 juin.

Voici deux suggestions de lecture de Katherine et Jessica!

Louis tout croche tome 1 :  Il me manque 337 piasses, de Josée de Angelis. Un très bon roman pour jeunes qui aborde des thèmes difficiles (deuil, solitude) avec douceur, justesse et humour. Public cible : 10 - 14 ans.  

Piranèse, de Susanna Clarke. Un roman court et intriguant qui transporte le lecteur dans un monde qui semble paisible, mais qui déborde de mystères. Public cible : adultes.

Suivez la bibliothèque Langelier sur Facebook!