Les racines des arbres : ce qu’il faut savoir

Mis à jour le 1 décembre 2022
Temps de lecture : 2 min

Les arbres jouent un rôle important dans la lutte contre les changements climatiques : c’est pourquoi la Ville en plante autant. Certaines personnes croient, à tort, que leurs racines peuvent endommager les fondations des immeubles, les tuyaux ou les trottoirs, par exemple. Qu’en est-il vraiment?

Montréal s’est engagée à planter 500 000 arbres d’ici la fin de la décennie pour lutter contre le réchauffement climatique et s’adapter à celui-ci tout en améliorant le bien-être et la qualité de vie de la population. Les arbres ont, en effet, de nombreux bienfaits. Ils produisent de l’ombre et de l’oxygène, captent une partie du dioxyde de carbone (CO2) responsable du réchauffement de la planète et rendent l’air plus respirable.

Les racines des arbres peuvent-elles endommager la fondation d’un immeuble, percer les canalisations, endommager un escalier ou un trottoir?

Comment poussent les racines

Le mode de croissance des racines ne permet pas à un arbre d’exercer des pressions sur le mur d’une maison ou d’un bâtiment. Il permet aux tiges de contourner les obstacles en se moulant lentement sur eux. La croissance des racines s’effectue en 2 étapes : une première où des tissus composés de matière gélatineuse se développent, puis une seconde au cours de laquelle ces mêmes tissus durcissent et deviennent du bois.

Fondations

Si les fondations ont déjà des fissures assez larges pour permettre à l’air et à l’eau de passer (2 éléments essentiels à la croissance des racines), elles seront progressivement colonisées par les racines et les plantes avoisinantes. Si rien n’est fait, ce phénomène peut aggraver l’état de la structure du bâtiment. Bien que les racines ne soient pas responsables des dommages, elles empêchent ces fissures de se refermer.

Canalisations et conduites d’égout

L’accumulation de déchets, l’usure du temps, les cycles de gel et de dégel sont responsables des fissures. Les racines s’infiltrent seulement dans les conduites et tuyaux endommagés ou non étanches.

Trottoirs

Beaucoup de trottoirs sont endommagés par l’usure du temps, l’action du climat, les cycles de gel et dégel, le passage de machinerie lourde au moment du déneigement ou à cause d’une mauvaise qualité de construction. En se fissurant, les trottoirs perdent leur solidité. Cela permet alors aux racines de s’insérer dans les fissures et d’occuper l’espace laissé libre par le déplacement du trottoir. La croissance et le développement de l’arbre n’est donc pas en cause.

Recherche rapide