Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal 2021

Mis à jour le 26 novembre 2021
Temps de lecture : 4 min

Le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal récompense les créateurs et créatrices d’un livre qui s’adresse aux jeunes de 0 à 17 ans.

Cette distinction reconnaît l’excellence et la richesse de la littérature jeunesse montréalaise. La Ville souligne ainsi le travail d’écriture ou d’illustration exceptionnel de créateurs et de créatrices de talent. 

Des titres sélectionnés par des bibliothécaires 

Les bibliothécaires jeunesse ont pour mission de mettre la main sur le roman, la BD, l’album, la revue ou le documentaire qui saura correspondre aux intérêts des jeunes lecteurs et lectrices, tout en leur faisant découvrir de nouvelles œuvres.

Formé de 5 bibliothécaires du réseau, le jury du Prix du livre jeunesse sélectionne 5 œuvres finalistes s’étant démarquées par leur qualité et leur originalité. De ces finalistes, un titre gagnant est désigné.

Une bourse de 5 000 $ est offerte à l’auteur, à l’autrice, à l’illustrateur ou à l’illustratrice de l’ouvrage primé. Les finalistes reçoivent une bourse de 500 $. Le Prix est remis chaque année en octobre durant la Semaine des bibliothèques publiques.

Pour cette 17e édition, le jury a eu à choisir parmi 124 ouvrages publiés en 2020.

La lauréate 2021

La lauréate est Diane Obomsawin, aussi connue sous le pseudonyme d’Obom, pour son œuvre « Le petit livre pour les géants », publiée aux éditions Comme des géants.

Le petit livre pour les géants, d’Obom (texte et illustrations), éditions Comme des géants

Commentaire du jury

« Quel livre immense! Plus grand imagier cartonné publié au Québec à ce jour (61,5 cm x 40,5 cm), cet album a su retenir l’attention du jury tant par le côté exceptionnel de sa forme que par l’aspect foisonnant et dynamique de ses contenus. Riche de ses 600 mots qui mélangent la vie réelle et imaginaire des enfants de tout âge et de la diversité des thèmes, le livre permet de nombreuses découvertes et une lecture à plusieurs niveaux. Ses illustrations réparties en 6 magnifiques planches pleines d’humour inspirent le jeu et la discussion. Dans ces mondes de géants, tout est sujet à raconter : les objets courants et les lieux quotidiens, la mythologie et les contes de fées, la culture populaire ou la langue abénakise, la flore du fleuve et la faune des villes… et même les petits pois verts! Un coup de cœur colossal pour un livre hors-norme. »

Réserver

Biographie de l’autrice

D’origine abénakise, Diane Obomsawin, aussi connue sous le pseudonyme d’Obom, est une cinéaste, illustratrice et autrice de bande dessinée. Depuis 1992, elle se distingue en produisant des courts métrages d’animation. Certains ont été primés, notamment « Ici par ici », un récit autobiographique sur son enfance déracinée. Ses œuvres ont été présentées dans de nombreux festivals d’animation au Canada et à l’étranger.

Les finalistes 2021

Colle-moi, de Véronique Grenier, éditions La courte échelle

Commentaire du jury

« Voici un court récit poétique racontant un grand bouleversement : la séparation des parents, vue par un enfant. La personnalité du narrateur transparaît malgré la brièveté du livre. On s’attache à cet enfant , qui aimerait recoller les morceaux de sa famille et retrouver des traces de l’amour perdu. L’écriture, sensible et habitée par un souffle et des images fortes, éveille l’empathie. Un livre qui évoque avec justesse les émotions vécues par les enfants dans pareille situation. »

Réserver

Biographie de l’autrice

Véronique Grenier est l’autrice de 3 recueils de poésie parus aux éditions de Ta Mère, dont « Carnet de parc » (2019) et « Chenous » (2017) et du récit « Hiroshimoi » (2016). Elle collabore à titre d’autrice, de chroniqueuse ou de conférencière à différents collectifs, événements culturels, revues, blogues et émissions de radio. Elle enseigne également la philosophie au collégial.

Comme un ouragan, de Jonathan Bécotte, éditions Héritage jeunesse

Commentaire du jury

« Un enfant a un secret tel que les émotions tourbillonnent en lui, pareilles à un ouragan. En le dévoilant, le jeune garçon se libère et s’affirme. Jonathan Bécotte nous offre une poésie accessible accompagnée d’une typographie qui appuie la métaphore du vent. Un récit puissant et doux à la fois. »

Réserver

Biographie de l’auteur

Natif de la banlieue de Montréal, Jonathan Bécotte détient un baccalauréat en études théâtrales (École supérieure de théâtre de l’UQAM) et un baccalauréat en enseignement de l’université Concordia. Il a reçu le Prix Cécile Gagnon pour « Souffler dans la cassette » (Leméac, 2017) et le Prix Alvine-Bélisle pour « Maman veut partir » (Leméac, 2018), en plus d’être mis en nomination, en 2018, pour le Prix du Gouverneur Général et le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal.

Le grand méchant loup dans ma maison, de Valérie Fontaine (texte) et Nathalie Dion (illustrations), éditions Les 400 coups

Commentaire du jury

« C’est avec peu de mots savamment choisis que les autrices racontent une histoire bouleversante qui sensibilise, explique et délivre. La douceur des illustrations contraste avec la dureté du sujet abordé, rappelant le fragile équilibre qui règne dans le foyer. « Le Grand Méchant loup dans ma maison » est un incontournable de la littérature jeunesse québécoise, à mettre entre toutes les mains. »

Réserver

Biographie de l’autrice

Valérie Fontaine a publié plus de 25 titres jeunesse. Elle parcourt le Canada pour donner des animations inspirantes dans les écoles. Cofondatrice des Éditions Fonfon en 2010, cette ancienne enseignante au primaire se consacre à temps plein à sa carrière d’autrice jeunesse.   

Biographie de l’illustratrice

Nathalie Dion vit à Montréal où elle a étudié en Design Arts à l’université Concordia. Elle œuvre tant dans l’illustration jeunesse qu’éditoriale. Elle apprécie passer de la lenteur qu’implique l’illustration d’un album jeunesse à la rapidité d’une illustration « style de vie » pour un magazine.

Mon chien-banane, de Roxane Brouillard (texte) et Giulia Sagramola (illustrations), éditions Les 400 coups

Commentaire du jury

« L’histoire amusante d’un garçon qui présente son chien au voisinage. Mais voilà : ce chien est semblable en tout point à… une banane! Tout le monde doute et argumente, mais lui n’en démord pas : c’est SON chien. Qui a réellement raison? Une histoire simple, mais efficace et un brin irrévérencieuse, qui nous fait sourire et nous interroger sur les idées préconçues. Les personnages évoluent sur un plan fixe d’une double page et s’interpellent à la manière d’une bande dessinée. Un récit original aux illustrations modernes et stylées, qui servent cet album d’une grande qualité à la chute surprenante. »

Réserver

Biographie de l’autrice

Roxane Brouillard rêve d’être écrivaine depuis l’adolescence. Titulaire d’un baccalauréat en littérature, elle partage son temps entre l’écriture et son emploi en bibliothèque. En 2019, elle a remporté la deuxième place au Grand prix du livre de la Montérégie dans la catégorie 0-5 ans. 

« Mon Chien Banane » est son premier album.

Biographie de l’illustratrice

Giulia Sagramola est une illustratrice italienne et autrice de bande dessinée qui vit entre l’Espagne et l’Italie. Elle s’intéresse à tout ce qui a trait aux chiens, à la bande dessinée et à la culture pop japonaise. Elle crée des œuvres pour des revues, des magazines et des éditeurs tels que The New Yorker, New York Times, Ferragamo, TCO London, Le Rouergue, Quirk Books, Feltrinelli, Topipittori, Vice, Rolling Stone et bien d’autres. « Mon chien Banane » est son premier album pour la jeunesse.

Le jury du Prix du livre jeunesse des Bibliothèque de Montréal 2021 est composé de 

  • Valérie Desmangles - Bibliothèque de La Petite-Patrie
  • Mariouche Famelart - Bibliothèque Jean-Corbeil
  • Miguel Gosselin-Dionne - Bibliothèque du Plateau-Mont-Royal
  • Mélanie Poitras - Bibliothèque L’Octogone
  • Roxane Tremblay - Bibliothèques de Montréal-Nord