Réhabilitation et agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve

Mis à jour le 8 août 2022
Temps de lecture : 2 min

Jusqu’à la fin de 2022, la bibliothèque Maisonneuve fait l’objet de travaux de réhabilitation et d’agrandissement. Découvrez toutes les informations concernant ce projet.

Conjuguer patrimoine et modernité

La bibliothèque Maisonneuve occupe le bâtiment de style Beaux-Arts situé au 4120, rue Ontario Est depuis 1981. Au fil des années, les besoins de la population ont évolué et les bibliothèques sont amenées à se transformer pour offrir des services et des espaces adaptés à la réalité d’aujourd’hui. 

C’est ainsi que la superficie brute totale de la bibliothèque Maisonneuve va tripler. Le volet agrandissement du projet comprend l’ajout de deux ailes indépendantes en verre jouxtant le bâtiment principal. Quant à ce dernier, les travaux de réhabilitation visent à restaurer, protéger et conserver ses caractéristiques patrimoniales. Le projet intègre donc des éléments contemporains à la structure d’origine réhabilitée. Il en souligne ainsi l’aspect monumental et la beauté, tout en lui assurant le confort et des technologies dignes d’une bibliothèque du 21e siècle.

Une bibliothèque ancrée dans le présent

Véritable carrefour culturel et citoyen, la future bibliothèque Maisonneuve sera un lieu favorable aux échanges sociaux, à la diffusion culturelle, à la lecture, au savoir et à l’apprentissage de nouvelles technologies. Ouverte sur la communauté, elle offrira des services de grande qualité à toutes les résidentes et tous les résidents du quartier, de tous les âges et tous les horizons. Toute la population de Montréal pourra également utiliser ses services et ses collections, qui seront bonifiées.

Foire aux questions

Consultez la foire aux questions présentée plus bas, document de référence dans lequel vous trouverez toutes les informations pertinentes au projet selon différentes thématiques.

1. En quoi consiste le projet de réhabilitation et d’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve?

La bibliothèque Maisonneuve est située au 4120, rue Ontario Est dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve de l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Son terrain est bordé à l’est par l’avenue Desjardins, à l’ouest par le boulevard Pie-IX et au sud par la place Ernest-Gendreau. Voir la carte de localisation : montreal.ca/lieux/bibliotheque-maisonneuve.

Datant de 1912, ce bâtiment de style Beaux-Arts abritait l’hôtel de ville de la Cité de Maisonneuve de 1912 à 1918, année de l’annexion de celle-ci à Montréal. Par la suite, il a été l’hôte d’institutions marquantes notamment le Laboratoire de stérilisation et pasteurisation du lait, l’Institut du radium de Montréal créé en 1922 par le docteur Ernest Gendreau et, plus récemment, la maison de la culture Maisonneuve (la première à Montréal). Enfin, la bibliothèque Maisonneuve occupe l’édifice depuis 1981.

Les travaux d’agrandissement de la bibliothèque. Avec le projet, la superficie brute totale de la bibliothèque actuelle va tripler pour atteindre approximativement 3 700 m2. Son agrandissement représente environ 2 460 m2 et comprend la construction de deux ailes jouxtant le bâtiment principal, l’aménagement des espaces extérieurs au pourtour de la bibliothèque, dont un toit accessible avec bacs de jardinage et un espace végétalisé. 

Les travaux de réhabilitation du bâtiment actuel visent à restaurer, protéger et conserver ses caractéristiques patrimoniales. 

À cela s’ajoutent deux projets d’aménagement connexes :

  • L’élargissement et la réfection des trottoirs de la rue Ontario et du boulevard Pie-IX; 
  • L’aménagement et la réfection de la place Ernest-Gendreau, derrière la bibliothèque.

Les travaux ont débuté en août 2020 pour une durée d’environ 2 ans. L’ouverture de la nouvelle bibliothèque Maisonneuve est prévue au courant de l’hiver 2023.

Le contrat de construction a été octroyé au Groupe Axino inc. à la suite d’un appel d’offres public. Le coût total des travaux de construction pour l’ensemble du projet est de 42,6 M$. Ces coûts sont assumés financièrement par la Ville de Montréal (environ 60 %) et le ministère de la Culture et des Communications (environ 40 %) dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal et du Programme RAC (rénovation, agrandissement et construction) de la Direction des bibliothèques du Service de la culture.

 

2. Pourquoi entreprendre ces travaux?

Maintenir le capital patrimonial et historique de ce bâtiment 

  • Pour assurer la pérennité de sa vocation publique qui a été maintenue à travers le temps malgré les changements d’usage (politique, éducation, santé, culture), c’est-à-dire un bien collectif dédié aux services aux citoyennes et citoyens et à la communauté depuis sa construction. 
  • Pour mettre en valeur un bâtiment témoin de l’histoire du quartier et pour répondre à la volonté exprimée par les citoyennes et citoyens lors de consultations, qui ont émis le souhait de garder la bibliothèque dans l’édifice actuel et d’en assurer la protection.

Répondre aux besoins de la population d’Hochelaga-Maisonneuve

  • La bibliothèque Maisonneuve est aujourd’hui trop exiguë pour offrir tous les services correspondant à une bibliothèque d’aujourd’hui. 
  • La bibliothèque a besoin de dynamiser, d’agrandir, de multiplier et de rendre plus confortables ses divers locaux adaptés aux différentes clientèles, dont les espaces pour les tout-petits et les adolescents.
  • La population du quartier Maisonneuve a connu, entre 1996 et 2016, une augmentation de 22 %, comparé à 10 % de croissance de la population à l’échelle de Montréal pour la même période. (Source : Statistique Canada, recensement 1941 à 2016 dans une publication de l’INRS - Centre Urbanisation Culture Société, par Nathalie Vachon & Pierre J Houle, 10 avril 2017, 29 p.)
  • Le projet de réhabilitation et d’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve s’inscrit dans un mouvement de transformation d’Hochelaga-Maisonneuve. D’autres projets d’embellissement et d’aménagement sont en cours ou à venir dans les prochaines années, dont ceux de la zone de rencontre Simon-Valois et de la maison de la culture Maisonneuve.

Ouvrir la bibliothèque sur la communauté

  • La nouvelle bibliothèque sera un carrefour d’apprentissage, d’information, de formation favorisant le développement du plein potentiel de l’être humain sous toutes ses facettes.
  •  La future bibliothèque Maisonneuve sera un lieu favorable aux échanges sociaux, à la diffusion culturelle, à l’apprentissage de nouvelles technologies.
  • Elle offrira des services de grande qualité à tous les résidentes et résidents du quartier, de tous les âges et tous les horizons. Toute la population de Montréal pourra également utiliser ses services et ses collections.

Vous y retrouverez :

  • Un agora à multiples usages configuré en fonction des besoins de la population (lieu de conférence, lieu de formation, etc.);
  • L’aménagement d’espaces sociaux et de formation : locaux de rencontres et de travail, salle d’apprentissage, espace café, medialab, salon de lecture et d’étude, salle d’animation pour les groupes scolaires;
  • L’accès à davantage de postes Internet et une offre de prêt sur place de 18 tablettes et/ou portables;
  • Une collection élargie d’environ 15 000 documents pour une collection totale d’environ 75 000 documents;
  • L’ajout de nombreuses places assises (230 places projetées versus 86 places actuellement), excluant les places assises dans les salles de travail, la salle d’animation et la salle d’apprentissage;
  • L’aménagement d’espaces au goût du jour dédiés aux tout-petits, aux enfants et aux adolescents;
  • L’aménagement d’espaces extérieurs sur le site afin d’ouvrir la bibliothèque sur la communauté et d’offrir davantage d’activités de socialisation;
  • L’aménagement d’un jardin sur le toit pour des activités d’agriculture urbaine en bacs.

 

3. Est-ce que les services de la bibliothèque sont maintenus durant les travaux?

Ce projet nécessite la fermeture de la bibliothèque jusqu’à l’hiver 2023. La bibliothèque est présentement relocalisée au 4115, rue Ontario Est, 4e étage, afin de continuer à offrir des services aux citoyennes et citoyens durant les travaux. 

Les services offerts et l’horaire de la bibliothèque peuvent varier en fonction des mesures sanitaires mises de l’avant entourant la pandémie. Nous vous invitons à consulter notre site pour connaître les heures d’ouverture avant de vous déplacer : montreal.ca/lieux/bibliotheque-maisonneuve.

 

4. Pourquoi ne pas déménager la bibliothèque Maisonneuve dans un autre bâtiment de l’arrondissement ou, par exemple, dans une église désaffectée? 

Déménager la bibliothèque impliquerait des coûts de location à long terme étant donné qu’aucun édifice municipal existant dans Hochelaga-Maisonneuve ne permettrait d’accueillir une bibliothèque du 21e siècle avec la superficie requise. Investir dans un bâtiment désaffecté ou ayant un autre usage implique également un investissement de ressources importantes pour le rendre adéquat aux usages d’une bibliothèque.

 

5. Pourquoi investir dans la bibliothèque Maisonneuve quand il y a d’autres bibliothèques à proximité? 

Située à l’angle de deux axes importants de l’arrondissement, la bibliothèque Maisonneuve symbolise aussi la connexion entre les quartiers Hochelaga et Maisonneuve. Elle se trouve au centre d’un quartier animé par des commerces, par son lien avec la maison de la culture et par les passages quotidiens des citoyennes et citoyens qui la côtoient. C’est une force vive du quartier qui sera renforcée par ce projet de réhabilitation et d’agrandissement. 

Une bibliothèque est par définition un service de proximité offert par les villes et les municipalités à ses citoyennes et citoyens, dans leur quartier, leur district ou leur municipalité. Il s’agit d’une activité familiale de détente et de ressourcement qui se décline en un seul endroit accessible dans un rayon raisonnable du lieu de résidence de la personne.

La bibliothèque Hochelaga propose uniquement des collections et des services destinés aux aux tout-petits et aux jeunes. La bibliothèque Frontenac est située dans un autre arrondissement (Ville-Marie).

 

6. Quelles sont les mesures prises par la Ville pour s’assurer de bien conserver, réhabiliter et mettre en valeur le bâtiment actuel?

La valeur architecturale et artistique de l’ancien hôtel de ville de la Cité de Maisonneuve, construit en 1912, repose notamment sur la monumentalité et la qualité de sa composition formelle représentative de l’architecture Beaux-Arts et la qualité des matériaux et des détails architecturaux qui contribuent à sa prestance. Son architecte, Louis-Joseph Cajetan Dufort, a réalisé plusieurs immeubles résidentiels, industriels et institutionnels à Montréal. L’hôtel de ville de Maisonneuve constitue une de ses œuvres majeures.

Il importe de préciser que la bibliothèque Maisonneuve n’est pas un immeuble classé inscrit au Registre du patrimoine culturel. Toutefois, la Ville de Montréal est consciente de son intérêt historique et de sa grande qualité architecturale. Des travaux importants seront exécutés à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment pour lui redonner ses lustres d’origine. Le bâtiment actuel sera agrandi par l’ajout de deux sections indépendantes le bordant de chaque côté, tout en mettant à l’avant-scène le cachet patrimonial du bâtiment historique. Les travaux prévus pour la remise en état et la protection de la valeur patrimoniale de ce bâtiment comprennent notamment le démantèlement et la reconstruction de la balustrade de pierre, la consolidation et la réparation des pierres de parement, le remplacement des fenêtres extérieures, la restauration du mobilier historique, la réfection et le nettoyage des boiseries, le ragréage de la mosaïque des planchers de céramique.

Dès la planification du projet, la Ville a adopté diverses mesures afin de bien conserver et mettre en valeur le bâtiment actuel : 

  • En 2015, un Énoncé de l’intérêt patrimonial de l’hôtel de ville de la Cité de Maisonneuve (bibliothèque Maisonneuve) a été réalisé afin de bien connaître sa valeur historique, symbolique et sociale et ses éléments caractéristiques. 
  • L’Atelier d’histoire Mercier-Hochelaga-Maisonneuve a participé à l’identification de la valeur historique, symbolique et sociale du bâtiment et de ses éléments caractéristiques. 
  • Lors du concours d’architecture en 2017, M. Dinu Bumbaru, directeur des politiques à Héritage Montréal, était membre du jury. 
  • Le lauréat du concours d’architecture est EVOQ Architecture, une firme à l’avant-garde de la conservation du patrimoine au Canada depuis plus de 30 ans et dont les réalisations sont reconnues pour leur approche à la fois novatrice et respectueuse du cadre bâti.  
  • En 2018, le projet lauréat a été présenté au Conseil du patrimoine de Montréal et, lorsque possible, leurs recommandations ont été intégrées au projet.

Par ailleurs, il existe de nombreux exemples de bâtiments patrimoniaux ayant fait l’objet d’un agrandissement dans Hochelaga-Maisonneuve et dont le résultat est très intéressant. Certains projets ont même été primés.

  • La caserne Letourneux 
  • Le théâtre Denise-Pelletier 
  • La maison de la culture Maisonneuve 
  • L’ancienne station d’électrification de la Shawinigan Water and Power Company

 

7. Une œuvre d’art public sera installée devant la bibliothèque. Que représentera-t-elle et qui est l’artiste retenu?

Le choix de l’œuvre d’art public a fait l’objet d’un concours organisé par le Bureau d’art public de la Ville de Montréal. Le lauréat est l’artiste Clément de Gaulejac avec son projet d’œuvre intitulée Bottes de pluie. 

L’oeuvre sera installée à l’angle de la rue Ontario et du boulevard Pie-IX, face à la section des enfants. Son installation est prévue vers la fin du projet. 

Juchée sur un socle, sa matière en granit rappellera le style de l’ancien hôtel de ville de Maisonneuve : la matière de l’œuvre s’harmonise avec la pierre du bâtiment actuel. L’œuvre consiste en une paire de bottes remplies d’eau bouillonnante à la surface grâce à un dispositif de fontaine. Elle se veut un clin d’œil aux deux fontaines qui autrefois étaient présentes de chaque côté de l’entrée de l’édifice.

8. Quels sont les coûts des travaux pour l’ensemble du projet de réhabilitation et d’agrandissement?

Les travaux de réhabilitation et d’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve, la réfection des trottoirs aux abords de la bibliothèque ainsi que la réfection de la place Ernest-Gendreau requièrent un investissement total de 42,6 M$. Ce montant couvre les frais du contrat de construction, l’achat du mobilier et des équipements premiers, une réserve pour les imprévus et les taxes. 

Ces coûts sont assumés financièrement par la Ville de Montréal (environ 60 %) et le ministère de la Culture et des Communications (environ 40 %) dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal et du Programme RAC (rénovation, agrandissement et construction) de la direction des bibliothèques du Service de la culture.
 

9. Comment expliquer l’augmentation des coûts de l’ensemble du projet au cours des dernières années?

- En 2016, l’estimation du budget global était de 23,2 M$.
- En 2018, le budget global a été révisé à 37 M$. En effet, des expertises sur la maçonnerie et sur la structure du bâtiment ont révélé une dégradation de l’enveloppe et de la sous-structure de celui-ci. Des travaux supplémentaires reliés à la maçonnerie du bâtiment ont donc dû être envisagés, incluant également des travaux pour le chauffage, la ventilation et le conditionnement d’air. Également, les travaux de réfection des trottoirs des rues Ontario et Pie-IX et de la place Ernest-Gendreau ont été ajoutés au projet afin de favoriser une meilleure intégration urbanistique.
- Suite à l’appel d’offres, le groupe Axino a fait l’offre la plus basse pour le volet construction pour un montant de 34 735 000 M$.
- À ce montant, il faut ajouter les contingences de construction (imprévus) et les incidences (équipement, mobilier, informatique), élevant le budget de construction à 42,6 M$.
- Les éléments suivants sont également à considérer : la surchauffe du marché, la rareté de la main-d’œuvre spécialisée et la sélection d’un entrepreneur qui répond aux critères d’expertise des bâtiments patrimoniaux et de maçonnerie patrimoniale. Les travaux visent à préserver l’intégrité patrimoniale du bâtiment, tel que le souhaitent les résidents.   
 

10. Quels sont les autres projets bénéficiant du financement dans le cadre du Programme de rénovation, d’agrandissement et de construction (RAC) de bibliothèques de la Ville?

 À ce jour, cinq projets ont été réalisés, soit les bibliothèques :

  • Du Boisé, arrondissement de Saint-Laurent
  • Marc-Favreau, arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie
  • Saul-Bellow, arrondissement de Lachine
  • Benny, arrondissement de Notre-Dame-de-Grâce–Côte-des-Neiges
  • Bibliothèque de Pierrefonds, arrondissement de Pierrefonds-Roxboro

Pour connaître les détails de chaque projet, rendez-vous ici.
 

11. Quelle est la contribution de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve?

L’arrondissement investit un montant de 750 000 $ pour l’achat d’environ 15 000 nouveaux documents afin de bonifier et de rafraîchir la collection actuelle. Il est également responsable des travaux de réfection de la place Ernest-Gendreau, située derrière la bibliothèque Maisonneuve, un investissement de 700 000 $. Après l’ouverture de la nouvelle bibliothèque, la contribution financière de l’arrondissement se situera au niveau du budget de fonctionnement.

12. Quelles sont les grandes étapes du chantier jusqu’à l’ouverture de la nouvelle bibliothèque?

Les travaux s’échelonnent de l’été 2020 à l’automne 2022. Le calendrier de réalisation pourrait être influencé, notamment par l’évolution de la situation entourant la COVID-19. Enfin, les travaux sont effectués en suivant rigoureusement les consignes de la Direction générale de la santé publique et de santé et sécurité au travail.

2020 :

  • Déconstruction sélective architecturale, structurale et électromécanique
  • Décontamination
  • Excavation
  • Mur berlinois
  • Géothermie
  • Fondations

2021 : 

  • Structures d’acier et de béton
  • Murs-rideaux, fenestration, revêtements extérieurs et toitures
  • Restauration des finis intérieurs et de la maçonnerie
  • Installations électromécaniques

2022 :

  • Finition intérieure
  • Mobilier et équipements
  • Mise en service des équipements
  • Travaux saisonniers
  • Réfection de la place Ernest-Gendreau et des trottoirs sur Pie-IX et Ontario
  • Aménagements intérieurs et extérieurs

2023

  • Journée portes ouvertes
  • Ouverture de la bibliothèque
  • Inauguration officielle

 

13. Y aura-t-il des entraves à la circulation en raison des travaux sur le chantier?

Selon l’avancement des étapes du chantier et les travaux requis, des fermetures partielles ou complètes de portions de rue et de trottoirs seront parfois mises en place. Les résidentes et résidents du secteur en seront informés par des avis et alertes. Pour vous abonner à la plateforme Avis et alertes : montreal.ca/avis-et-alertes.

Place Ernest-Gendreau 
Au fur et à mesure de l’avancement des travaux, la clôture du chantier sera déplacée jusqu’au milieu de la rue Place Ernest-Gendreau et la circulation automobile n’y sera pas permise. Il sera toutefois possible d’accéder à la ruelle via la rue La Fontaine (sens unique vers l’ouest) et l’avenue Desjardins (sens unique vers le nord). Les accès aux maisons seront maintenus.

14. Les citoyennes et citoyens ont-ils été consultés dans le cadre de ce projet?

La Ville de Montréal a mis sur pied une démarche de concertation participative qui s’est réalisée en plusieurs volets et qui visait à comprendre les besoins des usagers et à penser la vocation de cette installation dans le quartier. 

  • Le laboratoire Design et société de l’Université de Montréal a d’abord réalisé des ateliers d’idéation avec des jeunes d’âge scolaire, en mars 2015, puis des entretiens avec des usagers et des non-usagers de la bibliothèque. Des représentants d’organismes communautaires, culturels et de commerces bien implantés dans le quartier ont également pris part à une journée de codesign, le 9 avril 2015. Ces activités ont permis aux participants de proposer des scénarios d’aménagement pour la future bibliothèque et d’alimenter le concours d’architecture.
     
  • Le 24 mars 2018, les gens du quartier ont été conviés à une activité portes ouvertes afin de leur permettre d’en apprendre davantage sur le projet de réhabilitation et d’agrandissement de la bibliothèque. La journée a permis de répondre aux questions sur les nouveaux services qui seront offerts à la population et sur la manière dont sera abordée  la mise en valeur patrimoniale d’un bâtiment comme la bibliothèque Maisonneuve dans le cadre d’un projet d’agrandissement architectural. Ce fut l’occasion de rencontrer les différents intervenants du projet et de participer à des visites commentées. Une activité pour les enfants de 6 ans et plus était aussi offerte.
     
  • Les 27 mai et 9 juin 2018, les citoyennes et citoyens ont aussi été invités à venir imaginer les espaces publics extérieurs et les espaces de création de la future bibliothèque Maisonneuve, dans le cadre de deux activités de codesign. Ce fut l’occasion de réfléchir aux activités, aux expériences et aux ambiances que la population aimerait vivre dans la nouvelle bibliothèque.

 

15. À qui doit-on s’adresser pour avoir des informations sur le projet, formuler certaines préoccupations ou signaler des nuisances?

Une agente de liaison a été embauchée par l’arrondissement afin de faire le lien entre les résidentes et résidents et l’équipe du projet de la Ville de Montréal. Vous pouvez joindre Manon Mérineau, agente de liaison, durant les heures ouvrables :

Pour toute autre question qui ne concerne pas le chantier, nous vous invitons à communiquer avec l’arrondissement, en composant le 311.

Pour signaler des urgences ou des incidents particuliers en lien avec le chantier en dehors des heures ouvrables y compris les fins de semaine, composez le 911.

 

16. Qu’a prévu la Ville pour informer les riverains, les résidentes et résidents et la population de l’avancement du projet et des activités du chantier?

  • Une rencontre réservée aux résidentes et résidents des abords de la place Ernest-Gendreau a eu lieu le 9 septembre 2020 à la maison de la culture Maisonneuve afin de répondre à leurs questions et préoccupations. D’autres rencontres auront lieu au besoin.
  • Les commerçants, organismes et institutions situés à proximité du chantier dans un quadrilatère défini entre les rues de Rouen, La Fontaine, Charlemagne et l’avenue Morgan ont été rencontrés individuellement par l’agente de liaison au cours des mois de septembre et octobre 2020. Un suivi constant est assuré.
  • La publication de la présente foire aux questions dédiée au projet de la bibliothèque Maisonneuve. 
  • Des avis Info-Travaux sont distribués en porte à porte aux résidentes et résidents ainsi qu’aux commerçants afin de les aviser de travaux qui pourraient avoir une incidence sur leur quotidien.
  • La plateforme Avis et alertes de la Ville de Montréal. Les personnes inscrites reçoivent des avis et des alertes, par courriel ou par texto, les avisant de situations qui peuvent avoir un impact sur leur quotidien (ex. travaux très bruyants, avis d’ébullition d’eau, travaux et entraves, fermeture de rue, etc.). Pour vous abonner :  montreal.ca/avis-et-alertes.
  • Des nouvelles sont publiées sur montreal.ca/mhm et dans l’infolettre de l’arrondissement lors d’étapes importantes concernant l’évolution du projet.

17. Dans la foulée des travaux, certains arbres ont dû être coupés. La Ville a-t-elle réalisé une évaluation pour tenter de conserver le maximum d’arbres sur le site? Combien d’arbres y aura-t-il à la fin des travaux?

Au préalable, la Ville a fait analyser l’état des arbres selon les plans d’architecture préliminaires du bâtiment émis par le lauréat du concours d’architecture. Les plans d’architecture et d’aménagement paysager ont été modifiés afin de conserver le maximum d’arbres. Ainsi, les résineux sur le coin de l’avenue Desjardins seront conservés. Des feuillus dans cette section, de même que du côté du boulevard Pie-IX, seront aussi conservés. Il était également prévu de conserver l’érable argenté situé du côté de Pie-IX. Toutefois, à mesure de l’avancement des travaux, il a été constaté que la marge de manœuvre sur le site pour excaver et effectuer les raccordements électriques pour alimenter le bâtiment est restreinte, ce qui met en péril la santé de l’arbre. Ainsi, une perte de l’ordre de 50 % des racines d’ancrage de celui-ci sera causée, rendant ce dernier instable et posant donc un danger pour la sécurité des citoyens. Cet arbre sera remplacé éventuellement.

Lors de travaux de battage de pieux ou d’excavation, des précautions particulières sont prises afin de protéger les racines et réduire l’élagage des arbres conservés.

Quant aux arbres situés trop près des travaux d’excavation, ils auraient dépéri en raison du choc causé aux racines. D’autres, en mauvais état, auraient éventuellement été abattus. 

Au final, il y aura le même nombre d’arbres qu’auparavant, soit environ 25 en incluant les arbres actuels conservés.

11 nouveaux arbres seront plantés :

  • 4  amélanchiers du Canada
  • 1  érable de Freeman
  • 3  érables de l’Amur
  • 1  pin noir
  • 2  épinettes de Serbie

Et 150 arbustes :

  • 33 (aronia, aronie à fruits noirs, aronie noire, gueule noire)
  • 68 (genévrier, feuilles de Tamarix)
  • 49 (stephandaria)

Un couvert végétal composé de thym laineux couvrira le sol de chaque côté de l’entrée principale de la bibliothèque.

 

18. En quoi ce projet peut-il être qualifié de construction durable et écoresponsable? 

Le projet de la bibliothèque Maisonneuve s’inspire des meilleures pratiques issues des bibliothèques d’aujourd’hui et des tendances en matière de bibliothéconomie, de participation publique, d’innovation, de réhabilitation patrimoniale, d’architecture et de design. Sans oublier qu’il sera réalisé en rencontrant les normes rigoureuses de la certification LEED, soit dans le respect :

  • du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du Québec;
  • du Plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre de la collectivité montréalaise.

Dans un contexte de rénovation majeure, la Politique de développement durable pour les édifices de la Ville de Montréal recommande d’atteindre la certification LEED-Argent.

Le projet comprend un volet aménagement paysager en façade de la bibliothèque sur une superficie totale de 1 300 m2, un jardin sur le toit permettant de développer des activités d’agriculture urbaine en bacs (une première dans les projets de bibliothèques à Montréal) et des installations sont prévues pour la retenue des eaux pluviales.

Bibliothèque Maisonneuve
4115, rue Ontario Est, 4e étage (durant les travaux)
514 872-4213
Suivez la bibliothèque sur Facebook.

Le projet de la bibliothèque Maisonneuve est financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec.