Stratégie de réconciliation avec les peuples autochtones 2020-2025

Mis à jour le 4 novembre 2020
Temps de lecture : 2 min

La Ville franchit un important jalon dans la réconciliation avec les peuples autochtones en adoptant une Stratégie qui est l’aboutissement de plusieurs années de collaboration et d’efforts. Il s’agit de la concrétisation de l’engagement qu’elle a pris à l’égard des Premières Nations et des Inuits.

La Stratégie de réconciliation avec les peuples autochtones s’inscrit dans la reconnaissance de la présence autochtone passée, présente et future  dans la grande région de Montréal et dans le respect des droits des peuples autochtones au Canada.

Elle découle de la volonté de Montréal de devenir une métropole de la réconciliation. Cet engagement, une priorité de la Ville, s’est concrétisé en 2018 par la nomination d’une commissaire aux relations avec les peuples autochtones dont la mission  consiste à :

  • élaborer des programmes de formation et sensibilisation destinés au personnel de la Ville;
  • mettre en place un plan d’action pour reconnaître, valoriser et promouvoir la présence et l’apport indéniable des peuples autochtones au développement du territoire de l’île de Montréal.

L’essence même du principe de la réconciliation prend ses racines dans les valeurs traditionnelles qui forgent notre identité culturelle comme peuples autochtones. Nous sommes fiers que cet héritage puisse aujourd’hui se traduire dans les actions mises de l’avant par le leadership de la Ville de Montréal.

La Stratégie s’articule autour de 7 grands axes

Développer une relation de gouvernement à gouvernement au sein des instances de la Ville

En reconnaissant les gouvernements autochtones comme des partenaires privilégiés du dialogue régional ainsi que la société civile autochtone et ses organismes comme interlocuteurs nécessaires dans la réflexion, la recherche de solutions et la prise de décision visant les enjeux urbains qui les concernent.

Améliorer la visibilité de la présence autochtone dans la ville de Montréal

En mettant en valeur dans son paysage urbain, son design et sa toponymie, le patrimoine archéologique lié à l’histoire autochtone de l’île en collaboration avec les communautés autochtones.

Soutenir la communauté autochtone urbaine

En reconnaissant l’expertise et le dynamisme des organismes autochtones de la Ville et la pertinence des nombreux projets et services portés par ceux-ci et en soutenant leur maintien, développement et  multiplication.

Améliorer le sentiment de sécurité des Autochtones à Montréal

En reconnaissant le besoin de mieux soutenir les programmes culturellement sécurisants offerts par les organisations autochtones, dans une perspective de prévention et de sécurisation.

Appuyer le développement culturel autochtone en milieu urbain

En reconnaissant les violences ethnocidaires de l’histoire et, plus particulièrement celles découlant du régime des pensionnats autochtones et de la Loi sur les Indiens qui ont occasionné un étranglement des chaînes de transmission culturelles et linguistiques, et en soutenant la renaissance et la pratique des cultures et des langues autochtones à Montréal.

Accompagner le développement économique des membres des peuples autochtones à Montréal

En reconnaissant que la discrimination et le racisme systémiques constituent d’importants obstacles à l’employabilité urbaine des travailleurs et professionnels autochtones d’aujourd’hui.

Favoriser la protection d’espaces et environnements naturels selon le principe des 7 générations

En reconnaissant la richesse et la pertinence de l’actualisation des savoirs autochtones, notamment en matière de préservation des milieux et écosystèmes naturels.

Recherche rapide