Contribuez à la réduction de l’herbe à poux au Sud-Ouest!

Mis à jour le 30 juin 2022
Temps de lecture : 2 min

Les citoyens et citoyennes sont nombreux à souffrir d’allergie à l’herbe à poux. Au moment de sa floraison, au mois d’août, cette plante envahissante émet du pollen qui cause notamment le rhume des foins.

Dans le cadre de la Stratégie québécoise de réduction de l’herbe à poux et des autres pollens allergènes (SQRPA), l’Arrondissement du Sud-Ouest mènera un plan de contrôle de cette plante sur son territoire. 

Contribution de l’Arrondissement

Le Sud-Ouest prévoit contrôler la propagation de l’herbe à poux en respectant les dates stratégiques de tonte préconisées par la SQRPA, qui se situent habituellement de la mi-juillet à la mi-août.

Un jardinier dédié au projet aidera à arracher et à identifier davantage de terrains propices à l’herbe à poux, tout en priorisant les secteurs près des populations. 

L’Arrondissement plantera des végétaux dans les carrés d’arbre pour lesquels il reçoit le plus de plaintes de la part de la population : Signaler l’herbe à poux sur un terrain public.

Le Sud-Ouest plantera également dans les saillies et encouragera la plantation des prairies fleuries sur son territoire. En savoir plus sur les zones de biodiversité.

Ensemble pour lutter contre l’herbe à poux

L’herbe à poux n’est pas une plante compétitive. La plantation de végétaux aide à lutter contre celle-ci. La lutte à l’herbe à poux présente donc une opportunité de participer aux projets collectifs de verdissement  : Je verdis mon quartier : contribuez au mouvement citoyen!

Si vous êtes propriétaire d’un terrain, nous vous invitons à Connaître les normes d’entretien des terrains privés. Notamment, vous devez procéder à l’arrachage de cette plante avant sa floraison à la mi-juillet, sinon, la tonte est également un bon moyen pour lutter contre l’envahissement de cette plante.

Renseignez-vous sur cette mauvaise herbe : Herbe à poux.

En savoir plus sur la démarche

Cette démarche s’inscrit dans l’axe 3 du Plan d’action local en transition écologique (PALTÉ) 2021-2025, soit « COHABITER : Adapter le territoire afin de préserver un milieu de vie vert et vivant ». Il s’intègre à l’intervention 3.3 « Intensification du verdissement : Viser la déminéralisation de l’arrondissement dans une perspective de renforcement de la biodiversité ». 

Les YMCA du Québec, programme éco-quartier, participeront sur le terrain à la campagne de sensibilisation par le biais d’ateliers et de sa patrouille verte qui sillonnera les secteurs les plus atteints.

L’Arrondissement est appuyé par ses partenaires :

  • Centre intégré de santé et des services sociaux (CIUSSS) ;
  • École de technologie supérieure (ETS) ;
  • Ministère des transports du Québec (MTQ) ;
  • Parcs Canada.

 

Ce projet est financé par le gouvernement du Québec dans le cadre du Plan pour une économie verte 2030. 

Participez à l’enquête : Études des effets sur les allergies saisonnières

Les allergies saisonnières affectent un grand nombre de personnes, et elles sont appelées à augmenter avec les changements climatiques. Des solutions existent, mais le manque de données fiables nous empêche de les mettre en place.

Vous avez des allergies aux pollens et vous habitez, travaillez ou étudiez sur l’île de Montréal? Participez à l’enquête menée par les chercheurs du PaqLab.