Tout savoir sur le déneigement à Montréal

Neige, glace, pluie, verglas : le déneigement à Montréal pose un défi colossal. Découvrez comment nos équipes réussissent à accomplir leur mission, celle de déneiger les 10 000 km de rues et de trottoirs malgré les obstacles et les caprices de la météo.

De jour comme de nuit, des milliers de femmes et d’hommes sont à votre service pour dégager la neige, épandre du sel ainsi que des abrasifs sur les rues et trottoirs de la métropole. L’objectif premier : agir le plus rapidement possible pour faciliter vos déplacements.

L’impact des changements climatiques

En hiver, les changements climatiques entraînent des épisodes de dégel suivi de gel et une augmentation de précipitations sous toutes leurs formes : neige, pluie verglaçante, grésil. 

La formation de glace sur les trottoirs est très difficile à contrôler. Le mélange de sel et de petites pierres est le choix le plus performant, bien qu’imparfait, pour faciliter les déplacements lorsque les rues et les trottoirs sont glacés. Le sel fait fondre la glace quand les températures oscillent entre 0⁰ C et -15⁰ C. La roche augmente l’adhérence sous les pneus ou les bottes lorsque les températures sont trop froides et que le sel perd de son efficacité.

Découvrez de quelle manière nos équipes adaptent leurs pratiques.

Comment accélérer le déneigement?

Pour que nos équipes puissent déneiger plus rapidement, laissez ordures, recyclage et bac brun sur votre terrain. 

Stationnez votre voiture parallèlement au trottoir, à 30 cm de celui-ci. Toutefois, en période de chargement de la neige, stationnez-vous sur une autre rue, là où c’est permis. 

Surtout, restez loin de la machinerie ou bien visible. 

Quels sont les autres gestes à adopter pour accélérer les opérations de déneigement?

Combien de rues doit-on déneiger?

Peu de villes dans le monde ont une taille, une densité et des conditions climatiques comparables à celles de Montréal. Malgré tout, la métropole se démarque par son service de déneigement clé en main. Dans les autres grandes villes, la population doit bien souvent déneiger les trottoirs.

Apprenez-en davantage sur les stratégies mises de l’avant pour coordonner le travail sur un territoire aussi grand.

Que fait-on avec toute cette neige?

En moyenne, 5 opérations de chargement de neige seront nécessaires pendant un hiver. Chacune de ces opérations prend généralement 4 jours et 4 nuits de travail pour ramasser 15 cm de neige.

Une fois chargée dans les camions, la neige est éliminée de 2 façons. La Ville en entrepose une partie sur d’immenses terrains où elle prendra des mois à fondre. L’eau de fonte est filtrée et les déchets contenus dans la neige sont transportés au dépotoir. Une autre partie est déchargée dans le système d’égouts.  L’eau qui circule dans les conduites fera fondre la neige avant d’être filtrée et envoyée dans le fleuve.

Quel est le geste le plus important à poser pour retrouver son stationnement plus rapidement?

Peut-on laisser la neige sur place?

La métropole reçoit environ 190 cm de neige et 175 mm de pluie ou de verglas par hiver.L’objectif de nos équipes de déneigement est de dégager les rues et les trottoirs le plus rapidement possible afin de faciliter vos déplacements. 

Pourrait-on laisser la neige s’accumuler dans les rues? Pourrions-nous tirer davantage profit de l’hiver? La réponse dans cette vidéo.

Recherche rapide