Travaux de réhabilitation : prolonger la vie des conduites d’eau et d'égout

Mis à jour le 30 juin 2021
Temps de lecture : 1 min

Lorsque des conduites d’eau ou d’égout arrivent à leur fin de vie, des travaux de réhabilitation permettent de les remettre en état et de prolonger de 50 ans leur utilisation. En 2021, 25 km de conduites d’eau potable et 55 km de conduites d’égout seront ainsi réhabilitées.

Comment se font les travaux de réhabilitation?

Le gainage, appelé aussi chemisage, est la technique de réhabilitation utilisée pour remettre en état de vieilles conduites endommagées. Les travaux se font rapidement, de la façon suivante :

  1. La conduite est nettoyée et préparée, en passant par des points d’accès existants comme des bouches d’égout, aussi appelées regards d’égout, ou des puits d’accès.
  2. La gaine, généralement en polyester, est déployée dans la conduite grâce à de l’air ou de l’eau envoyée sous pression pour que la gaine adhère parfaitement aux parois.
  3. La gaine est, ensuite, cuite et durcie à l’aide d’eau chaude, de vapeur ou d’ultra-violet (UV). Comme elle est imbibée de résine, une substance gommeuse et adhésive, ce processus permet de la solidifier et de la rendre très résistante. 

Qu’est-ce que la technique de gainage?

Nous avons choisi de recourir à la technique de réhabilitation par gainage parce qu’elle diminue les impacts du chantier sur les riverains et sur les automobilistes. La réhabilitation par gainage est :

  • moins envahissante : puisqu’il n’est pas nécessaire d’excaver complètement la chaussée, le chantier est plus petit, ce qui réduit considérablement les impacts sur la circulation.
  • durable : elle permet de prolonger la vie d’une conduite d’eau de plus de 50 ans et réduit le risque d’affaissement de la chaussée.

Des travaux qui se font à l’année

Contrairement aux travaux de gainage de conduites d’eau, les travaux de gainage d’égout peuvent être faits tout au long de l’année.

Recherche rapide