La réduction de l’utilisation des énergies fossiles : un plus pour vos bâtiments

Mis à jour le 6 mai 2022
Temps de lecture : 3 min

Soucieuse d’améliorer la performance environnementale de ses bâtiments, Montréal s’engage à transformer son parc immobilier en utilisant des énergies renouvelables et en améliorant l’efficacité énergétique.  Entreprises et citoyens sont aussi encouragés à opter pour des solutions écologiques.

Construire et rénover plus vert

Nos bâtiments sont la 2e plus importante source d’émission de gaz à effet de serre (GES) à Montréal, juste après le transport. Du choix des matériaux à l’énergie consommée pour le chauffage en passant par la qualité de l’enveloppe du bâtiment, il existe plusieurs moyens pour réduire l’empreinte environnementale du parc immobilier montréalais.

Les engagements de la Ville

On compte environ 500 000 bâtiments à Montréal. Le potentiel de réduction de consommation d’énergie et d’émission de GES est majeur. La Ville est elle-même propriétaire de 1 250 d’entre eux. Elle s’engage notamment à :

  • Remplacer l’utilisation de combustibles fossiles (comme le gaz naturel, le mazout et le propane) dans les bâtiments municipaux par des énergies renouvelables;
  • Réglementer les émissions de GES de tous les bâtiments de l’agglomération, (en commençant par les plus grands) par le Règlement sur la divulgation et la cotation des émissions;
  • Bonifier les règlements en matière d’efficacité énergétique et encourager la construction de bâtiments durables;
  • Continuer à soutenir les travaux de rénovation écologiques par l’entremise de programmes de financement destinés aux propriétaires de bâtiments.

Ce que peuvent faire les entreprises

Toutes les entreprises, petites, moyennes ou grandes, peuvent agir pour diminuer les émissions de GES et améliorer l’efficacité énergétique de leurs bâtiments. Si vous êtes propriétaire d’une entreprise, vous pouvez, entre autres :

  • Convertir votre système de chauffage à l’hydroélectricité, une source d’énergie renouvelable du Québec qui produit 100 fois moins de GES que le gaz naturel.
  • Préconiser l’installation de thermopompes, qui sont beaucoup plus efficaces et donc moins coûteuses à opérer que les plinthes électriques pour le chauffage, en plus de participer au confort des occupants en période estivale.
  • Se débarrasser des appareils de réfrigération/climatisation qui sont en fin de vie de façon responsable, en consultant par exemple la section entreprises du site de RECYC-QUÉBEC.
  • Utiliser des ampoules DEL (plus durables et moins énergivores). Votre entreprise réduira sa consommation d’énergie et économisera sur sa facture d’électricité. 
  • Éteindre complètement vos ordinateurs et appareils électroniques lorsqu’ils ne sont pas en service peut réduire jusqu’à 40 % leur consommation annuelle d’électricité.
  • Considérer les sources d’énergie bioclimatiques tels que le chauffage solaire et favoriser la ventilation et l’éclairage naturels.

Ce que peuvent faire les citoyens

Vous pouvez aussi agir chez vous pour protéger l’environnement, par exemple :

  • Remplacer votre système de chauffage au mazout ou au gaz naturel par un nouveau fonctionnant à l’électricité. Un système électrique pollue 160 fois moins qu’un système au mazout. Vous pourriez bénéficier d’une aide financière dans le cadre du programme Chauffez vert. De plus, la Ville appuiera les ménages à plus faible revenu qui souhaitent remplacer leur système de chauffage au mazout.
  • Faire des rénovations écologiques en isolant bien votre maison. Vous émettrez moins de GES et économiserez en chauffage. Par exemple, choisir des fenêtres certifiées EnergyStar et leur calfeutrage optimal vous offrira un confort thermique à l’année. Ces fenêtres pourront aussi optimiser la ventilation naturelle en été et vous permettra de maximiser votre éclairage naturel, ce qui réduira vos factures d’énergie.
  • Opter pour l’installation de thermopompes, qui sont beaucoup plus efficaces et donc moins coûteuses à opérer que les plinthes électriques pour le chauffage, en plus de participer au confort des occupants en période estivale.
  • Se débarrasser des appareils de réfrigération/climatisation qui sont en fin de vie de façon responsable, en consultant par exemple la section citoyens du site de RECYC-QUÉBEC.
  • Adhérer aux programmes de tarification dynamique d’Hydro-Québec, qui vous permettra de faire des économies tout en minimisant les consommations en période de pointe.
  • L’introduction d’équipements d’obturation solaire (stores) vous permettront d’améliorer le chauffage de votre demeure l’hiver tout en la gardant fraîche l’été.
  • Éteindre appareils électroniques (ordinateurs, télé, etc.). Même lorsqu’ils sont en veille, ces appareils consomment de l’énergie. Débranchez-les : vous pourrez économiser jusqu’à 10 % sur votre facture d’électricité.

Recherche rapide