Réduire collectivement notre empreinte pour la transition écologique

Mis à jour le 10 décembre 2020
Temps de lecture : 2 min

Montréal s’engage à devenir une ville carboneutre d’ici 2050. Réaliser la transition écologique, c’est l’effort de tous. Cela implique la participation active de la Ville de Montréal, des entreprises et des citoyens pour réduire notre empreinte carbone.

Un effort collectif

Le 27 septembre 2019, 500 000 personnes se sont rassemblées dans les rues de Montréal. Elles sonnaient l’alarme de l’urgence climatique et demandaient des actions concrètes pour réduire notre empreinte carbone.

Il n’est pas trop tard pour agir. Les 10 prochaines années sont cruciales. À Montréal, nous nous engageons à diminuer de 55 % nos émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2030 et à devenir carboneutres en 2050.

Pour répondre à cet objectif, la Ville de Montréal s’est dotée du Plan climat 2020-2030 qui touche, notamment : 

  • l’amélioration des déplacements,
  • l’aménagement durable de nos rues et de nos espaces verts,
  • la réduction de nos déchets et du gaspillage alimentaire,
  • la réduction de l’utilisation des énergies fossiles dans les bâtiments.

La Ville de Montréal déploiera des actions à la hauteur du défi de la transition écologique. Son succès passe aussi par la mobilisation de tous les paliers de gouvernements, des entreprises, des institutions et des citoyens qui doivent poser des gestes concrets. Tous ensemble, on peut y arriver!

Comment réduire notre empreinte environnementale

Adoptons des gestes pour agir efficacement dans la lutte contre les changements climatiques.

Verdir son entourage

Chaque arbre planté à Montréal absorbe du CO2 au cours de sa vie, en plus de nous rafraîchir en été grâce à l’ombre qu’il crée et à l’eau qu’il libère. Il absorbe aussi les eaux de pluie et améliore la qualité de l’air. Planter des arbres et verdir nos quartiers, c’est à la fois bon pour le climat et pour notre santé! Découvrez comment, ensemble, nous pouvons participer à verdir Montréal.

Mieux se déplacer

Le transport routier représente 30 % de nos émissions de GES à Montréal. Nous devons adopter des modes de transport plus durables. Véhicules électriques, transports en commun, covoiturage, vélo et marche sont autant de façons de réduire l’impact de nos déplacements. Découvrez comment nous pouvons  agir pour une mobilité plus durable à Montréal.

Réduire l’utilisation des énergies fossiles dans les bâtiments

Nos bâtiments sont la 2e plus importante source d’émission de GES à Montréal, juste après le transport. Il existe plusieurs moyens pour réduire l’empreinte carbone du parc immobilier montréalais.  Cela va du choix de la source d’énergie de chauffage à l’amélioration de l’isolation des bâtiments.

Découvrez les actions que nous pouvons prendre pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments.

Réduire le gaspillage alimentaire

Si le gaspillage alimentaire était un pays, il serait le 3e plus gros émetteur de GES au monde. Pour devenir une ville carboneutre, Montréal s’est engagée à réduire le gaspillage alimentaire de moitié d’ici 2025. Pour y arriver, chacun peut agir. Découvrez les gestes concrets que nous pouvons poser pour réduire le gaspillage alimentaire.

Recherche rapide