Verdir Montréal pour s'adapter aux changements climatiques

Mis à jour le 22 décembre 2020
Temps de lecture : 2 min

Les arbres et les espaces verts réduisent les effets des changements climatiques. Le verdissement est donc au cœur des actions de la Ville de Montréal. Quels sont les engagements pris par la Ville? Comment les entreprises et la population peuvent-elles y participer?

De nombreux effets bénéfiques

Pendant les périodes de canicule, les arbres contribuent à lutter contre les îlots de chaleur en ville. Ils absorbent aussi l’eau des pluies en plus de protéger les bâtiments des grands vents d’hiver et du soleil l’été, réduisant ainsi les coûts énergétiques en chauffage et en climatisation. Les arbres aident aussi à lutter contre l’érosion des berges affectées par les inondations. Ils abritent aussi une grande diversité d’espèces et favorisent la biodiversité.  Pour leur part, les plantes filtrent les polluants atmosphériques de l’air et diminue la pollution sonore, favorisant ainsi la santé physique et mentale des citoyens. Par la photosynthèse, elles absorbent le carbone présent dans l’atmosphère et contribuent à réduire l’effet de serre qui réchauffe le climat.

Les engagements de la Ville

Dans son Plan climat 2020-2030, la Ville s’engage à faire encore plus pour le verdissement de Montréal, notamment:

  • Planter, entretenir et protéger 500 000 arbres. Ils seront plantés en priorité dans les secteurs les plus vulnérables au phénomène des îlots de chaleur. La population, les organismes et les entreprises sont encouragés à faire de même sur les terrains privés.
  • Encourager le verdissement et stimuler la densification par la conversion de stationnements à ciel ouvert.
  • Adapter ses règlements en matière de construction et de rénovation des bâtiments pour y inclure des exigences minimales de verdissement.
  • Créer de nouveaux parcs, corridors verts et milieux humides et restaurer les berges du réseau des grands parcs fragilisées par les inondations.
  • Augmenter les aires protégées à 10 % du territoire de la Ville.

Entreprises, mettez-vous au vert

Toutes les entreprises, petites, moyennes ou grandes peuvent agir concrètement pour le verdissement de Montréal. Si vous êtes propriétaire d’une compagnie ou d’un commerce, réaménagez vos stationnements pour y inclure davantage d’arbres et de végétaux. Vous pouvez, entre autres :

  • Planter des arbres dans vos stationnements pour lutter contre les îlots de chaleur. Les arbres agissent comme un système de climatisation naturel et gratuit. En période de canicule, la différence de température entre une zone asphaltée et une zone plus ombragée par la nature peut atteindre 12°C.
  • Remplacer les surfaces asphaltées par des pavés alvéolés ou aménager des espaces verts qui laissent filtrer les eaux pluviales aux abords de leurs bâtiments.
  • Végétaliser vos murs ou votre toit si la structure le permet.

Citoyens, plantez des arbres

Chaque arbre compte. Saviez-vous qu’il est possible de vous procurer un arbre à moindre coût deux fois par année, soit au printemps et à l’automne?

En plantant des arbres sur votre terrain, vous participez à l’adaptation aux changements climatiques. 

  • Un arbre planté à Montréal peut emmagasiner entre 200 kg et 225 kg de CO2 au cours de sa vie.
  • Les arbres nous font de l’ombre et libèrent quotidiennement jusqu’à 450 litres d’eau, ce qui équivaut à 5 climatiseurs fonctionnant 20 heures par jour. Voilà qui peut s’avérer très utile pendant les périodes de canicule en plus de vous permettre d’économiser environ de 12 $ annuellement sur les coûts de la climatisation.

En plus de faire du bien à l’environnement, un arbre mature sur une propriété augmente sa valeur foncière de 15 % en moyenne.

Recherche rapide