Le REV : un réseau express vélo

Mis à jour le 29 février 2024
Temps de lecture : 3 min

Le REV, Réseau express vélo, est un projet de voies cyclables de 191 km qui relie différents points d’intérêt de Montréal. Constitué de voies protégées, il permet de se déplacer à vélo de façon sécuritaire, efficace et agréable. Une fois terminé, il comptera 17 axes accessibles toute l’année.

Des avantages pour toute la population

Le REV permet de bien délimiter l’espace réservé pour chaque mode de transport, que ce soit à pied, à vélo, en bus ou en voiture. Il présente de nombreux avantages, non seulement pour les cyclistes, mais aussi pour l’ensemble de la population :

  • sécurisation des déplacements à vélo
  • partage plus équitable de la rue entre les différents modes de transport
  • apaisement de la circulation automobile
  • amélioration de l’accès au centre-ville et aux points d’intérêt
  • dynamisation des artères commerciales et de la vie de quartier
  • diminution des émissions de gaz à effet de serre

Caractéristiques du REV

  • Pistes cyclables séparées de la circulation automobile, accessibles toute l’année aux cyclistes de tout niveau d’habileté
  • Pistes de grande capacité, d’une largeur suffisante pour permettre les dépassements
  • Tracés qui permettent de franchir de longues distances de la manière la plus directe possible
  • Connexion aux voies cyclables existantes

Axes en cours de réalisation

Axe Viger/Saint-Antoine/Saint-Jacques

Une fois terminé, cet axe de 5,4 kilomètres traversera les arrondissements du Sud-Ouest et de Ville-Marie, de la rue De Courcelle à la rue Berri, et reliera des points d’intérêt du centre-ville, comme le Quartier des spectacles, le Vieux-Montréal, l’École de technologie supérieure, le Centre Bell et le marché Atwater. Certaines portions de l’axe ont été aménagées en 2021 et 2022.

Axe Henri-Bourassa

Du boulevard Lacordaire à l’autoroute 40, à l’ouest de l’autoroute 13, le REV, qui s’inscrit dans le corridor de mobilité du boulevard Henri-Bourassa, s’étendra sur une distance de 18 kilomètres. Sur certaines portions du boulevard, un service rapide par bus (SRB) sera aménagé. Une partie de l’axe est actuellement en réalisation dans l’arrondissement de Saint-Laurent, entre l’avenue Félix-Leclerc et le boulevard Pitfield.

Des démarches de participation citoyenne sont prévues pour les différentes portions de l’axe.

Axe Jean-Talon/Bélanger

L’axe Jean-Talon/Bélanger s’étendra sur 15 kilomètres d’est en ouest, entre le boulevard des Galeries d’Anjou et le futur quartier Namur-Hippodrome.  Il reliera plusieurs hôpitaux, commerces et stations de transport collectif et traversera des autoroutes et voies ferrées.

Un premier tronçon vers l’est sera réalisé en 2024, sur la rue Jean-Talon, entre les rues Boyer et la 1re avenue. Vers l’ouest, des aménagements temporaires prolongeront la bande cyclable existante sur la rue Bélanger. Une voie cyclable permanente est en planification.

Axes existants

Axe Berri/Lajeunesse/Saint-Denis

Traversant l’île du nord au sud, l’axe Berri/Lajeunesse/Saint-Denis compte plus de 8,7 km de pistes cyclables. Du boulevard Gouin à la rue Roy, cet axe névralgique passe par 4 arrondissements et relie de nombreux lieux importants, comme la rue commerciale Saint-Denis, la gare intermodale Sauvé, le marché Jean-Talon, les bibliothèques Marc-Favreau et du Plateau. En 2023, l’axe sera prolongé jusqu’à la rue Cherrier et connecté à la piste bidirectionnelle de la rue Berri.

Axe Souligny

L’axe Souligny s’étend de la rue Honoré-Beaugrand à l’avenue Hector dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Il permet d’accéder notamment à la maison de la culture Mercier, à l’école secondaire Édouard-Montpetit et à l’aréna Clément-Jetté. Il est composé d’une piste cyclable bidirectionnelle de 2,1 km.

Axe Peel

Du boulevard René-Lévesque à la rue Smith, cet axe traverse le centre-ville de Montréal, en passant par le Quartier des gares et le secteur Griffintown. De nombreux points d’intérêt sont desservis par cet axe, dont les universités McGill et Concordia, l’École de technologie supérieure, le Centre Bell, la rue Sainte-Catherine, le bassin Peel et quelques stations de métro et du REM. À terme, l’axe d’une longueur de 1,7 km sera prolongé jusqu’au boulevard De Maisonneuve.

Axe De Bellechasse

De l’avenue de Gaspé à la rue Chatelain, cet axe de 6 km relie de nombreux établissements, dont les bibliothèques Marc-Favreau, de La Petite-Patrie, de Rosemont, le Collège de Rosemont, l’Institut de Cardiologie de Montréal, les hôpitaux Maisonneuve-Rosemont et Santa Cabrini. Pour plus d’informations sur les projets de voies cyclables dans l’arrondissement de Rosemont La-Petite-Patrie, consultez la page Vision vélo.

Axe Notre-Dame/Parc de la Traversée

L’axe s’étendra d’est en ouest sur 20,9 kilomètres de la rue Berri jusqu’à la pointe est de l’île de Montréal. Depuis 2021, une partie de l’axe est aménagée dans l’ancienne friche ferroviaire de Pointe-aux-Trembles aujourd’hui appelée le parc linéaire de la Traversée. Ce tracé de 4,2 km comporte une piste cyclable bidirectionnelle accompagnée d’un sentier pédestre. La réalisation de ce projet est issue d’une mobilisation citoyenne pour mettre en valeur le site de la friche ferroviaire.

Participation citoyenne

Vous aimeriez en savoir davantage sur les projets du REV et vous exprimez sur leur aménagement? Consultez les activités de participation citoyenne en cours sur Réalisons Montréal.