Saillies drainantes dans Rosemont–La Petite-Patrie

Mis à jour le 5 décembre 2022
Temps de lecture : 3 min

Pour ralentir la circulation dans le quartier et donner un coup de pouce à l’environnement, l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie aménage des saillies qui recueillent les eaux de pluie. Découvrez ces nouveaux trottoirs élargis aux nombreux avantages.

Les saillies drainantes réalisées en 2022 sur le territoire rosepatrien s’inscrivent dans le projet Capteurs de pluie, au nombre des initiatives lauréates du premier budget participatif de la Ville de Montréal.

Emplacement des saillies aménagées en 2022

  • Intersection Mozart et Waverly
  • Rue Saint-André, entre Saint-Zotique Est et Beaubien Est
  • Rue Saint-André, entre Bélanger et Jean-Talon Est 
  • Intersection Rosemont et Cartier
  • Intersection Louis-Hébert et Elsdale
  • Intersection Davidson et Rivier
  • Intersection 13e Avenue et Soubirous 
  • Intersection 14e Avenue et Soubirous 
  • Intersection Châtelain et de Bellechasse 
  • Intersection Châtelain et Rosemont 
     

Emplacement des saillies drainantes aménagées en 2021

  • 39e Avenue et Saint-Zotique Est  
  • Laurier Est et 18e Avenue
  • De l’Ukraine et 12e Avenue
  • 10e Avenue et Saint-Joseph Est
  • De Normanville et Beaubien Est
  • Chambord et Beaubien Est
  • Casgrain et Dante

Que sont les saillies drainantes?

Ces saillies offrent plusieurs bénéfices. Elles permettent de sécuriser des zones scolaires, abords de parcs et voies cyclables en y ralentissant la circulation, et ce, tout en recueillant l’eau de pluie lors de précipitations. Dirigée principalement vers les végétaux aménagés dans la saillie, l’eau est revalorisée et évite de se retrouver dans le réseau d’égouts. 

Un plus pour les plantes, le couvert végétal, et une contribution à moindre coûts aux efforts de réduction des débordements d’eaux usées dans le fleuve lors de pluies abondantes.

Comment ça fonctionne?

Plusieurs aspects techniques des saillies drainantes permettent la valorisation de l’eau. En voici quelques-uns.

Terre
La terre permet de retenir l’eau jusqu’à ce qu’elle s’infiltre dans le sol. Elle agit également de filtre afin d’éliminer certaines particules contenues dans l’eau de ruissellement.

Plantations
Choisies spécifiquement pour leur résistance aux conditions changeantes et leur système racinaire absorbant facilement l’eau, les plantes aménagées dans les saillies sont le principal allié pour récupérer l’eau de pluie. Elles permettent aussi de limiter la chaleur au sol et contribuent à diminuer la pollution de l’air.

Les équipes d’horticulture de l’Arrondissement en assurent l’entretien saisonnier pour maximiser les effets bénéfiques des plantes choisies. 

Paillis
Il garde l’humidité au sol tout en absorbant le surplus d’eau. Il est d’une aide précieuse pour éviter la présence de mauvaises herbes et il prévient également l’érosion de la terre en cas de fortes pluies

Pierres et caniveau
Ils captent les sédiments provenant de la rue et ralentissent l’écoulement de l’eau dans la saillie, formant une barrière de rétention naturelle. 

Bordures arasées
Ce concept consiste à ouvrir la bordure de la saillie pour y acheminer l’eau vers l’intérieur, et ce, en toute saison.

Puisard de trop plein
À l’intérieur de la saillie, la présence d’un puisard de trop plein permet de recueillir l’excédent d’eau qui ne réussit pas à s’infiltrer en cas de précipitations très importantes.

L’ancien puisard de la rue sert désormais de puisard de trop plein au cœur de la saillie et n’a pas à être déplacé. Les coûts de construction de ce type de saillie sont donc réduits.

Le projet bénéficie également d’un financement du Programme de soutien aux municipalités dans la mise en place d’infrastructures de gestion durable des eaux de pluie à la source du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Ce programme répond aux objectifs du Plan pour une économie verte 2030.

Découvrez en images les particularités des saillies drainantes

Vous voulez faire votre part?

Inspirez-vous de ce projet et créez vous aussi des aménagements permettant de retenir l’eau là où elle est le plus utile : dans le sol et à proximité des plantes. Utilisez du pavé alvéolé ou des revêtements poreux pour vos aménagements en cour avant et arrière, en remplacement de l’asphalte ou du béton. Et plantez à profusion!

Vous souhaitez verdir un carré d’arbre ou aménager une des saillies traditionnelles du quartier? Le programme Faites comme chez vous offre des outils et un accompagnement qui pourraient vous intéresser.

Si vous avez une gouttière extérieure, assurez-vous que l’eau se dirige vers la végétation ou encore installez un baril de récupération d’eau de pluie (en prenant soin d’envoyer le trop plein vers la végétation).