Zones nourricières écologiques

Mis à jour le 6 octobre 2022
Temps de lecture : 1 min

Ce projet permet l’aménagement d’espaces pour favoriser l’agriculture urbaine sur le domaine public. C’est l’un des lauréats de la première édition du budget participatif de la Ville.

Description

Mise en place d’espaces compacts pour la culture d’arbres et de végétaux comestibles et nectarifères, selon une approche de permaculture privilégiant des plantes indigènes. Exemples d’aménagements : jardins floraux pollinisateurs, champignonnières, vergers.

Le projet dispose d’un budget total de 2,9 M$ et touche 5 arrondissements.

Bénéfices

  • Offrir des alternatives écologiques et nourricières à la pelouse
  • Proposer des lieux de détente, de libre cueillette et d’accès à la nature

État d’avancement

Découvrez les détails du projet par arrondissement :

Analyse préliminaire

  • Lieux : parcs Saint-Simon-Apôtre, De Salaberry, et 3e lieu à déterminer.
  • Budget :  624 000 $
  • Date de livraison : à déterminer

Analyse préliminaire

  • Lieu : bande linéaire aux abords du Canal de l’Aqueduc (entre l’avenue Dollard et le boulevard LaSalle)
  • Budget :  221 000 $
  • Date de livraison : été 2023

En cours de planification

  • Lieux : parc Beaubien, mairie d’arrondissement et parc John-F.-Kennedy
  • Budget :  500 000 $
  • Date de livraison : été 2023

En cours de planification

  • Lieux : 2 zones nourricières, une dans le cadre de l’aménagement du parc Médéric-Archambault et l’autre au parc Clémentine-De La-Rousselière (au coin des rues Notre-Dame est et Rousselière)
  • Budget :  800 000 $
  • Date de livraison : été et automne 2023

En cours de planification

  • Description : seconde phase du corridor de biodiversité de Saint-Laurent. S’informer
  • Lieu : parc Philippe-Laheurte (à proximité du boulevard Cavendish)
  • Budget :  800 000 $
  • Date de livraison : printemps 2023