Résidus verts et feuilles mortes

Mis à jour le 21 mai 2021

Résidus de jardinage et retailles de haies, gazon, feuilles mortes, que faire avec les résidus verts? Voici quelques informations pratiques pour vous guider sur le sujet.

Le traitement approprié des résidus verts contribue à réduire les impacts négatifs associés à l’enfouissement de ces matières et crée un compost de qualité pour embellir nos espaces verts. Une partie du compost produit est distribuée gratuitement aux citoyens 1 à 2 fois par an, au printemps et à l’automne, selon les arrondissements.

Interdiction de déposer ces résidus dans les parcs

Dans le but de préserver les écosystèmes des parcs montréalais, les résidus verts issus des jardins, des potagers ou des aménagements paysagers ne doivent en aucune circonstance être déposés dans un parc, même s’ils sont compostables.  Ils peuvent répandre des maladies susceptibles d’affecter les plantes du milieu récepteur ou propager, par leurs graines, des espèces de plantes indésirables, non indigènes, voire envahissantes dans certains cas.

Pratiques écologiques à adopter

L’herbicyclage et le feuillicyclage consistent à laisser les rognures de gazon sur la pelouse après la tonte et à déchiqueter les feuilles mortes au lieu de les ramasser à l’automne. En plus de demander moins d’effort, ces méthodes offrent un engrais naturel pour enrichir votre gazon ou vos espaces.

Résidus verts ou organiques?

Le type d’installation où sont envoyées vos matières organiques va déterminer ce que vous pouvez mettre dans votre bac brun.

S'informer sur le sujet

Présente les contenus de l'arrondissement
Trouver un arrondissement pour filtrer la liste des contenus recherchés.