Arbres publics : découvrez comment on en prend soin

Mis à jour le 27 octobre 2021
Temps de lecture : 3 min

Les arbres publics sont une grande richesse pour Montréal. Même si la Ville en est propriétaire, nous devons tous y faire attention. Voici quelques règles sur les responsabilités de chacun.

Les arbres du domaine public se trouvent, par exemple :

  • dans les parcs, sur les places ou dans des fosses aménagées dans les trottoirs;
  • devant les maisons ou les immeubles, entre le trottoir et le terrain privé sur ce qu’on appelle l’emprise publique.

Entretien des arbres publics

Même si un arbre public se trouve près de votre terrain, seul le personnel municipal peut effectuer des travaux de taille, d’abattage ou de plantation après l’abattage. 

Cependant, votre bienveillance et votre sens de l’observation peuvent être d’une grande utilité pour mieux cibler les arbres qui ont besoin d’une intervention. Si vous remarquez un problème, composez le 311.

Élagage et taille

L’élagage consiste à tailler les branches d’un arbre pour :

  • enlever les branches mortes, malades ou brisées de plus de 5 cm de diamètre;
  • enlever les branches basses et nuisibles;
  • dégager certaines parties d’un bâtiment ou le mobilier urbain (balcon, fils d’entrée électrique privée, lampadaire, toiture, signalisation cachée par un arbre public, etc.).

Par exemple, nos équipes élimineront les branches basses qui risquent d’entraver le passage de véhicules, mais pas celles qui gênent la vue d’une fenêtre ou cachent le soleil.

Abattage

L’abattage consiste à couper l’arbre au ras du sol.  Parfois, pour des raisons de sécurité, une section du tronc d’environ un mètre de hauteur est conservée jusqu’à ce que l’essouchement soit réalisé. Les arbres à abattre sont identifiés avec un trait de peinture orange sur le tronc. 

Les arbres abattus sont systématiquement remplacés. Cependant, plusieurs éléments peuvent retarder leur remplacement : peu de nouveaux arbres en stock, travaux planifiés dans les rues, services souterrains dans la fosse de l’arbre, etc.

Seul le personnel municipal est habilité à porter un diagnostic qui pourrait conduire à l’abattage d’un arbre public, mais nous apprécions votre collaboration : si vous pensez que l’arbre est malade ou dangereux, appelez le 311. 

Essouchement

Au moment de l’essouchement, le tronc est rabattu au niveau du sol. Les grosses souches sont déchiquetées en profondeur sous le sol, au moyen d’une essoucheuse.

L’essouchement laisse un amoncellement de résidus de bois ramassés au moment des travaux ou plus tard (délais pouvant aller jusqu’à 2 semaines). Les petites souches sont enlevées lorsque l’arbre est remplacé.

Remplacement et plantation

Tout arbre public abattu est remplacé.

Il faut compter de 6 à 18 mois pour remplacer l’arbre après un abattage. Une marque blanche est alors faite sur le trottoir vis-à-vis de l’endroit où l’arbre sera planté. Dans certaines situations, nous laissons un courrier dans votre boîte aux lettres pour vous informer des travaux à venir. 

La Division des parcs de l’arrondissement choisit l’essence de l’arbre qui convient à chaque emplacement en fonction de différents critères, par exemple :

  • la disponibilité des essences sur le marché;
  • la biodiversité;
  • les obstacles souterrains et aériens;
  • la résistance des essences à certains stress urbains (par exemple : circulation automobile importante, sels de déglaçage, etc.).

Vous pouvez donc proposer un type d’arbre, mais la décision finale appartient à l’inspecteur.

Arrosage

Même si nos équipes se chargent des soins aux nouveaux arbres et de l’arrosage, vous pouvez également contribuer à leur santé en faisant des arrosages supplémentaires, surtout en période de grande chaleur. 

Vous pouvez également aider à conserver, pendant au moins deux ans, la cuvette d’arrosage formée de paillis à la base de l’arbre au moment de la plantation de celui-ci.

Blessures de l’arbre 

N’attachez pas votre vélo à un arbre. Ne vous servez pas d’un arbre comme d’un support pour accrocher une affiche. Ces actes, passibles d’amende, blessent inutilement les arbres et diminuent leur durée de vie.

Si un arbre vous paraît malade ou abîmé, signalez-le au 311.

Les arbres de Montréal sont précieux : protégeons-les ensemble.

Recherche rapide