Plan solidarité, équité et inclusion : pour ne laisser personne derrière

Montréal adopte son Plan d’action solidarité, équité et inclusion 2021-2025, qui devient l’un des piliers essentiels de la relance sociale inclusive dans laquelle la Ville et ses partenaires sont engagés.

La Ville s’engage à mettre en place des actions auprès des populations vulnérables : les familles en situation de précarité, les femmes, les enfants, les aînés, les personnes autochtones, racisées, issues de l’immigration, de la diversité de genres ou d’orientations sexuelles, de la diversité religieuse, en situation d’itinérance ou vivant avec des limitations fonctionnelles.

71 actions pour que Montréal soit plus solidaire, plus équitable et plus inclusive

Les actions proposées dans ce plan concrétisent 5 grandes ambitions qui visent à réduire les inégalités sociales : 

  • Un accès à des services de qualité et de proximité sans égard à son statut ou à ses conditions.
  • Une réponse à ses besoins de base en matière d’alimentation et de logement.
  • Une population qui peut s’approprier les espaces publics et s’y épanouir.
  • Une Ville exemplaire qui agit de manière cohérente et transversale contre toutes les formes de discriminations systémiques.
  • Des personnes qui peuvent contribuer pleinement à la vie économique en fonction de leur formation et de leurs aspirations.

Les actions mises en place avec les partenaires se matérialisent à 3 échelles d’intervention : l’humain, le quartier et la métropole.

Échelle de l’humain : l'être humain au cœur de nos actions

  • Assurer un accès à une alimentation saine et lutter contre l’insécurité alimentaire.
  • Assurer un accès à un logement abordable, accessible et salubre.
  • Favoriser l’accès à l’information et à la connaissance.
  • Simplifier le parcours des personnes dans les services publics.
  • Atténuer les effets de la précarité de statut.
  • Prévenir toutes les formes de discrimination.
  • Lutter contre toutes les formes de violence.

Échelle du quartier : des quartiers vivants

  • Reconnaître et soutenir l’action des organismes communautaires, des instances de concertation, des regroupements et des acteurs de l’économie sociale.
  • Déployer une offre de services dans les quartiers, en adéquation avec les besoins des populations.
  • Favoriser les interactions positives au sein de l’ensemble de la population de manière à améliorer la cohésion sociale.
  • Stimuler l’engagement citoyen et renforcer une participation équitable de toute la population à la démocratie municipale.
  • Renforcer la prévention et le sentiment de sécurité des personnes.
  • Aménager le territoire selon une approche inclusive.

Échelle de la métropole : une métropole vibrante et rayonnante

  • Rehausser la performance de Montréal en matière d’intégration professionnelle et soutenir l’entrepreneurhip.
  • Renforcer la gouvernance régionale en matière de diversité et d’inclusion sociale.
  • Renforcer le partage d’expertise en matière de diversité et d’inclusion avec les grandes villes du monde.
  • Appuyer les orientations municipales sur des données probantes.
  • Faire de la Ville de Montréal un acteur exemplaire en matière d’inclusion sociale.
  • Rehausser l’efficience des programmes de financement réduisant les inégalités sociales.

Des exemples d’applications concrètes de ces actions

Voici comment concrètement la Ville compte agir.

- Assurer un accès à une alimentation saine et lutter contre l’insécurité alimentaire. Pour se faire, Montréal développe une agriculture urbaine commerciale ; améliore l’offre de produits frais et d’espaces commerciaux pour les producteurs et les artisans dans les marchés publics ; finance des initiatives pour permettre aux familles vulnérables de pouvoir se nourrir et réduit les déserts alimentaires et leurs impacts.

- Mettre à disposition des logements abordables, accessibles et salubres en facilitant l’obtention de subventions et en étendant son parc de logements à loyers modiques (HLM).

- Continuer à soutenir l’intégration professionnelle de personnes immigrantes et racisées dans les milieux de travail grâce à la stratégie Montréal inclusive au travail.

- Prévenir toutes formes de discriminations en déployant, entre autres, une campagne de sensibilisation axée sur la promotion des droits fondamentaux, à travers la valorisation de la Charte montréalaise des droits et responsabilité.

- Encourager l’accès à l’information, aux ressources et à la connaissance en ligne en mettant à disposition plus facilement du matériel informatique ; en offrant des formations sur mesure en collaboration des établissements d’enseignement supérieur.

- Améliorer le soutien et la collaboration avec les organismes communautaires.

ADS+ comme outil pour éliminer les discriminations

L’analyse différenciée selon les sexes et intersectionnelle (ADS+) est un outil d’analyse qui guide la prise de décision. Montréal inscrit cette analyse au cœur de l’administration municipale pour que les programmes déployés soient plus accessibles, plus sécuritaires et plus inclusifs.

L’ADS+ sert à prendre en compte, dès la conception d’un projet, les besoins propres des personnes en raison de :  

  • leur sexe 
  • leur classe sociale  
  • leur situation de handicap
  • leur âge
  • leur origine ethnique
  • leur orientation sexuelle  
  • leur identité de genre

Poursuivre les efforts

Le Plan d’action solidarité, équité et inclusion 2021-2025 s’inscrit dans la continuité des initiatives prises par la Ville et la société civile en matière d’inclusion sociale. Par exemple, la consultation publique sur le racisme et la discrimination systémiques a conduit à la création, en 2020, du Bureau de la commissaire à la lutte au racisme et aux discriminations systémiques. 

Ce plan est également en phase avec la Charte montréalaise des droits et responsabilités et avec Montréal 2030, le plan stratégique présenté en décembre 2020.

Recherche rapide