Comment reconnaître une entrée d’eau en plomb

Mis à jour le 5 octobre 2021
Temps de lecture : 3 min

Vous désirez savoir si votre entrée d’eau est en plomb? Il existe différentes façons de procéder. Repérez votre entrée d’eau et suivez nos conseils pour apprendre à reconnaître un tuyau en plomb.

Certains bâtiments de la Ville sont alimentés par une entrée d’eau en plomb. Après de longues périodes de stagnation, le plomb peut se dissoudre et se retrouver dans l’eau. C’est alors que la concentration de plomb dans l’eau du robinet pourrait dépasser le seuil réglementaire et représenter un enjeu pour la santé. 

Dans cet article, nous vous présentons les différents moyens permettant de reconnaître une entrée d’eau en plomb.

Les types de bâtiments concernés

Une étude statistique réalisée par la Ville de Montréal en 2006 démontre que les bâtiments ayant la plus grande probabilité d’être alimentés par une entrée d’eau en plomb sont les bâtiments de huit logements et moins construits avant 1970, et ceux construits entre les années 1940 et 1950, communément appelés « maison d’après-guerre » (Wartime Housing).

La Ville estime que les entrées d’eau en plomb touchent 16 des 19 arrondissements (il est très peu probable d’en trouver dans les arrondissements de L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève, de Pierrefonds-Roxboro et de Saint-Léonard).

Montréal n’est pas un cas isolé. Selon le Bilan de la qualité de l’eau potable au Québec publié par le Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), 55 municipalités ont rapporté des dépassements de la norme québécoise de plomb en 2014.

Vérifier son entrée d’eau

Pour commencer, savez-vous ce qu’est une entrée d’eau? Il s’agit de la conduite de petit diamètre (habituellement inférieur à 2 po) qui relie l’aqueduc situé dans la rue et le bâtiment. Elle est généralement faite en plomb ou en cuivre et se compose de 2 sections : celle qui appartient à la Ville et celle qui appartient au propriétaire du bâtiment (de l’intérieur du bâtiment à la limite de la propriété). Les deux sections peuvent être en plomb, mais il est possible que la section de l’entrée d’eau appartenant au propriétaire soit en plomb et que la section appartenant à la Ville ne le soit pas ou vice-versa.

Carte des entrées d’eau en plomb

L’une des premières choses à faire est de consulter la carte interactive dédiée. Elle donne de bonnes indications sur la présence d’entrées d’eau en plomb dans la ville, en fonction de votre adresse. 

Gestes et observations

Pour procéder aux vérifications par vous-même, il vous faut trouver le robinet d’entrée d’eau dans votre bâtiment et observer le tuyau. S’il est en plomb :

  • il sera de couleur grise;
  • il ne produira aucune résonance si on le frappe;
  • il laissera des marques métalliques si on le gratte;
  • il n’attirera pas un aimant.

Pour vous aider, regardez cette vidéo explicative :

Si vous n’êtes pas en mesure d’effectuer cette vérification, communiquez avec votre propriétaire ou avec un plombier.

Même si votre entrée d’eau potable n’est pas en plomb dans votre domicile, il est possible qu’une portion souterraine le soit. Seule une analyse de l’eau pourra le confirmer. Mis à part l’entrée d’eau, d’autres sources de plomb peuvent exister dans votre plomberie : soudure, robinetterie, accessoires.

Dépistage par la Ville

En 2010, la Ville a mis au point un protocole rapide de dépistage en collaboration avec la Chaire industrielle CRSNG en eau potable de l’École Polytechnique de Montréal. Un représentant de la Ville (clairement identifié à l’aide d’une carte officielle et de vêtements au logo de la Ville) effectue des analyses dans chaque bâtiment susceptible d’avoir une entrée d’eau en plomb, à l’aide d’un instrument qui mesure à votre robinet de cuisine le taux de plomb dans l’eau (Palintest). Ce programme annuel est effectué de juin à octobre. Les citoyens concernés reçoivent un avis pour les informer qu’un employé passera faire un test à leur domicile, à la suite duquel ils recevront le résultat, qu’il soit positif ou négatif.

 À noter que ce dépistage permettra de confirmer ou non la présence de plomb, mais ne constitue pas une analyse réglementaire réalisée par un laboratoire agréé. La Ville peut aussi réaliser une inspection visuelle dans l’excavation au moment des travaux de remplacement de la partie publique des entrées en plomb sur une rue.

Dépistage anticipé

Si vous résidez dans un bâtiment ayant potentiellement une entrée d’eau en plomb, vous pouvez faire une demande de dépistage à domicile, sans attendre de recevoir l’avis de la ville.

Et après?

En vertu du Règlement sur les branchements aux réseaux d’aqueduc et d’égout publics et sur la gestion des eaux  pluviales (20-030), le remplacement de l’entrée d’eau privée est obligatoire s’il est en plomb ou composé d’un matériau qui est ou a été en contact avec du plomb.

Recherche rapide