Dépistage du plomb dans l'eau des fontaines de la ville

Mis à jour le 26 novembre 2022
Temps de lecture : 2 min

Beaucoup d’informations circulent au sujet des entrées d’eau en plomb dans les habitations. Mais qu’en est-il concernant les fontaines d’eau dans les parcs de la Ville ou celles dans les bâtiments municipaux? Comme pour les résidences, une vaste campagne de dépistage du plomb est en cours.

Le plomb dans l’eau est une préoccupation majeure pour la Ville. Afin de préserver le bien-être de sa population, la Ville a élaboré un protocole de dépistage des fontaines d’eau des parcs et des bâtiments municipaux, en partenariat avec la Chaire Industrielle CRSNG en Eau Potable de l’École Polytechnique de Montréal. Chaque fontaine étant unique, elles seront toutes dépistées.

La responsabilité du dépistage est partagée entre les arrondissements (fontaines de parc) et le Service de la gestion et de la planification immobilière (fontaines des bâtiments municipaux).

Fontaines d'eau et plomb

L’eau potable distribuée par le réseau municipal sur le territoire de la Ville de Montréal est d’excellente qualité. Toutefois, il est possible que certaines fontaines soient reliées au réseau d’aqueduc municipal par une entrée d’eau en plomb et/ou qu’elles soient composées d’une tuyauterie interne ayant des alliages contenant du plomb. Le plomb peut alors se dissoudre et se retrouver dans l’eau, surtout après de longues périodes de stagnation. Il est donc probable qu’à la suite des résultats obtenus lors du dépistage, certaines fontaines soient fermées étant donné la présence de plomb dans leur eau.

La Direction régionale de santé publique de Montréal (DRSP) souligne que le risque à la santé associé au plomb dans l’eau des fontaines des parcs à Montréal est très faible et ne constitue pas une menace de santé publique. Il est donc sécuritaire de boire l’eau des fontaines de la Ville de Montréal.

Remplacement des fontaines problématiques

Selon l’avis de la DRSP, considérant que le risque du plomb à la santé est très faible et qu’il ne constitue pas une menace de santé publique, mais que l’accès à l’eau est un enjeu important à considérer pour les populations vulnérables (enfants de moins de 4 ans, aînés, personnes ayant des maladies chroniques ou des troubles de santé mentale), les travaux de remplacement de la tuyauterie ou des entrées d’eau en plomb seront réalisés dans les meilleurs délais possibles, en considérant l’ensemble des mesures d’atténuations qui pourraient être appliquées à court terme.

Le remplacement des fontaines ayant une tuyauterie avec des alliages contenant du plomb ou étant alimentées par des entrées d’eau en plomb demeure la meilleure façon de diminuer l’exposition au plomb pour les citoyens.

Recherche rapide